Connect with us

Monde

Coronavirus: Le monde compte 22 millions de contaminations

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le nombre de contaminations par le coronavirus dans le monde a dépassé, mardi, la barre des 22 millions atteignant 22.046.135, selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.
Selon la même source, le nombre de décès liés au COVID-19 dans le monde a atteint 778.557.


Plus de 300.000 cas en Argentine

L’Argentine a dépassé mardi la barre des 300.000 contaminations au coronavirus pour atteindre un total de 305.953 cas dont 6.840 enregistrés au cours des dernières 24h.
Le pays a enregistré 235 nouveaux décès en 24 heures, un de ses bilans quotidiens les plus élevés, selon le ministère de la Santé qui précise que le nombre total de victimes a atteint 6.048.

L’état d’urgence prorogé jusqu’au 15 septembre au Togo

Le Togo gouvernement togolais a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire et les mesures qui l’accompagnent, instaurés en avril pour contrer la propagation du Covid-19, jusqu’au 15 septembre.
Le Togo a enregistré jusque-là 1154 cas de coronavirus, dont 858 guéris et 27 décès.

Le Liban se reconfine

Les autorités libanaises ont décrété un reconfinement d’une durée de plus de deux semaines à partir de vendredi après une forte hausse des contaminations au nouveau coronavirus. Un couvre-feu quotidien de 18H00 à 06H00 locales sera également imposé, a annoncé mardi le ministère de l’Intérieur alors que le pays a recensé officiellement jusqu’à présent un total de 9.758 cas, dont 107 décès.

Un vaccin “prometteur”

L’Australie s’est assurée d’obtenir un vaccin “prometteur” grâce à un accord passé avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca qui est en plein développement de produit. L’Australie fabriquera le vaccin et l’injectera gratuitement à sa population, assure son Premier ministre. L’Iran prévoit de son côté d’acheter le premier vaccin mis au point par la Russie contre le coronavirus, sous réserve de l’approbation de l’OMS. Et un vaccin chinois sera bientôt testé au Pakistan et en Arabie Saoudite pour sa troisième phase d’essais cliniques (sur un grand échantillon d’humains). Développé par le laboratoire chinois CanSinoBio et l’Institut chinois de biotechnologie de Pékin, il a déjà été testé en Chine, en Russie, au Chili et en Argentine.

Avec AFP



Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR