Connect with us

Société

Coronavirus : l’Algérie ne compte pas renoncer à la chloroquine

Avatar

Published

on

L’Algérie ne renoncera pas à l’utilisation controversée de la chloroquine dans le traitement contre le coronavirus, malgré la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de suspendre les essais cliniques, a indiqué mardi un membre du Comité de suivi de la pandémie.

“Nous avons traité des milliers de cas avec ce médicament avec beaucoup de succès à ce jour. Et nous n’avons pas noté de réactions indésirables”, a déclaré à l’AFP le docteur Mohamed Bekkat, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie.

Nous n’avons enregistré aucun décès lié à l’utilisation de la chloroquine”, a précisé le Dr Bekkat, également président du Conseil de l’ordre des médecins algériens.

L’Algérie a décidé fin mars de soigner les patients atteints du nouveau coronavirus avec un double traitement de chloroquine et d’azithromycine, un antibiotique.

Depuis, plus de 15.000 personnes contaminées ou suspectée de l’être ont reçu un traitement à base d’hydroxychloroquine, selon le docteur Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie.

L’OMS a annoncé lundi avoir suspendu “temporairement” les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

Cette décision fait suite à la publication d’une étude dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace, voire néfaste, le recours à la chloroquine ou à ses dérivés, comme l’hydroxychloroquine, contre le nouveau coronavirus.

Pour le docteur Bekkat, cette étude “prête à confusion” car elle “semble concerner des cas graves pour lesquels l’hydroxychloroquine n’est d’aucun secours”.

“Il y a lieu de constater que l’utilisation de la chloroquine par des pays arabes et africains s’est révélé efficace quand elle est utilisé précocement”, a-t-il expliqué.

L’Algérie est l’un des pays les plus touchés en Afrique par le virus. Au total, 8.503 cas et 609 décès y ont été officiellement recensés depuis le 25 février.

Société

Covid-19 : 430 nouveaux cas, 349 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR |
© DR | Covid-19, nouveau bilan

430 nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 349 guérisons et 9 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué, samedi à Alger, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 15. 500, celui des décès à 946, alors que le nombre des patients guéris passe à 11.181, a précisé M. Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie du Covid-19.

Continue Reading

Société

Lutte anti-terroriste : Découverte et destruction de 12 casemates à Batna

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Soldats de l'armée nationale populaire (ANP)
© DR | Soldats de l'armée nationale populaire (ANP)

Un détachement de l’Armée Nationale Populaire (ANP) a découvert et détruit samedi 12 casemates pour terroristes dans la wilaya de Batna et une bombe artisanale dans la wilaya de Aïn Defla, indique samedi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a découvert et détruit, le 03 juillet 2020, une bombe de fabrication traditionnelle, et ce, lors de l’opération de fouille et de ratissage dans la wilaya de Ain Defla, précise le communiqué.

par ailleurs, dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a découvert et détruit, 12 casemates pour terroristes, et ce, lors l’opération de fouille et de ratissage dans la wilaya de Batna, ajoute le même document.

Continue Reading

Société

Université : Reprise des cours fixée pour le 23 août prochain

Achour Nait Tahar

Published

on

Le conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a appelé à une conférence nationale avant le mois de mars prochain « en vue d'élaborer un plan clair et précis devant mettre fin à ce phénomène" de violence après l’assassinat d’un étudiant dans sa chambre universitaire à Ben Aknoun, il y a deux jours.
© DR | Ministère de l'enseignement supérieur

La reprise des cours du 2e semestre de l’année universitaire 2019-2020 aura lieu à compter du 23 aout prochain, a annoncé, ce samedi le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abelabaqi Benziane.

Lors d’une visite de travail dans la wilaya de Boumerdes, le ministre a précisé que les cours du 2e semestres se poursuivront jusqu’à la fin octobre.

Pour rappel, les universités ont suspendu leurs cours à la mi-mars pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus (covid-19).

par ailleurs, la rentrée universitaire pour l’année 2020-2021 a été repoussé à la mi-novembre par les pouvoirs publics.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR