Suivez-nous

Société

Coronavirus: l’Algérie à reçu un don de 200.000 kits de dépistage de l’Union européenne

Feriel Bouaziz

Publié

le

L’Algérie a reçu hier, mercredi 10 mars un don de 200 000 kits PCR et tests antigéniques de la part de l’Union européenne (UE) ainsi qu’un matériel médical permettant d’élargir le dépistage des cas de coronavirus.Cette initiative philanthropique s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Algérie et l’UE impliquant également le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

En marge d’une cérémonie qui s’est tenue à l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), en présence du directeur général et professeur de l’IPA, Fawzi Derrar, de l’Ambassadeur et chef de la délégation européenne en Algérie, John O’Rourke, également de la représentante du PNUD à Alger, Blerta Aliko, ainsi que de la directrice du programme du Projet “Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie”, El Hadia Mansouri.

Par ailleurs, en partenariat avec le PNUD Algérie l’agence principale de l’ONU, l’Union européenne a consacré un fond de 43 millions d’euros et mis en œuvre par le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière. Le but de cette coalition est l’acquisition d’un matériel médical, de dépistage du coronavirus et de la protection du corps soignant.

Selon l’ambassadeur chef de la délégation européenne en Algérie, il s’agit là d’une seconde acquisition après celle deja réceptionné par l’Algérie, il y’a un quelques mois. “Aujourd’hui, il est question de la réception d’un matériel de dépistage (Kits antigéniques et PCR), en attendant, l’arrivage, dans les mois à venir, d’autres équipements dont des lits d’hôpitaux“, a-t-il informé.

De son coté, la représentante du PNUD Algérie, a déclaré que cette coopération est synonyme de “contrat de confiance” entre les deux parties.”L’Algérie nous a accordé sa confiance pour pouvoir matérialiser cet entendement multilatéral“, déclare-t-elle, préconisant que, “pour venir à bout de la pandémie, il est recommandable d’agir ensemble“.

D’autre part, la directrice du programme du Projet “Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie” a expliqué que cet accord “s’articule autour de trois axes” qui sont comme suit: “un premier arrivage de matériel de radiologie, de réanimation et de moyens de protection pour les professionnels de la santé, puis le renforcement des capacités de formation des professionnels de la santé et, enfin, la communication pour améliorer la sensibilisation du grand public sur les gestes barrières pour réduire la circulation du virus“, explique-t-elle.

Le responsable de l’institut Pasteur (IPA), a de son coté salué cette généreuse initiative, notons que le PNUD a dit-t-il, “accompagné” l’Algérie depuis le début de la pandémie, et ce, en accordant pour don, des kits de dépistage du virus (PCR) se composant de matériels légers et sophistiquées ainsi que des tests antigéniques, qui sont notamment destinés aux régions éloignées.

Et d’ajouter que, “ce don a permis à l’Algérie de renforcer ses moyens de dépistage de la pandémie“, se réjouit-t-il, annonçant par la même occasion la réception prochaine de programmes “intéressants” que les parties concernées œuvrent à concrétiser.

Pour rappel, concernant les vaccins anti-covid-19, l’Algérie a reçu le 24 février dernier, un don de 200.000 doses du vaccin chinois développé par le laboratoire Sinopharm. Hier encore les Etats-Unis ont également annoncé faire don “d’ici l’été” de 1,881,600 doses de différents vaccins, notamment, AstraZeneca, Pfizer/BionTech et/ou Johnson & Johnson.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR