Connect with us

Monde

Coronavirus : l’actualité sur la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’actualité sur la pandémie de coronavirus qui a fait plus de 4 558 365 contaminations dont 309.000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre 2019 en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 19H00 GMT.

KHARTOUM- Le Soudan a enregistré officiellement 2.289 cas de nouveau coronavirus, dont 97 décès.

OTTAWA – Le Premier ministre canadien Justin Trudeau annoncé, samedi, que le feu vert a été donné pour les premiers essais cliniques sur un vaccin visant à combattre le COVID-19.

PARIS – La France a enregistré 96 décès supplémentaires liés au coronavirus au cours mais le nombre de personnes hospitalisées dans un service de réanimation a continué son reflux, a annoncé samedi la Direction générale de la santé (DGS) dans un communiqué.

BRASILIA– Le Brésil a franchi samedi le seuil de 15 000 morts du nouveau coronavirus et environ 230.000 personnes ont été infectées, selon les statistiques officielles qui en font le quatrième pays en terme de contaminations.
Avec 15.633 décès et 233.142 cas confirmés, le Brésil est le pays d’Amérique latine le plus touché par le virus, qui a déjà fait plus de 310.000 morts dans le monde.

KATMANDOU- Le Népal a signalé, samedi, un premier décès dû au nouveau coronavirus, une femme qui a récemment accouché dans ce pays d’Asie du Sud où 281 personnes ont été contaminées.

BANGKOK – La Thaïlande qui a entamé l’assouplissement des mesures de confinement a toutefois décidé de prolonger d’un mois (jusqu’à fin juin) l’interdiction des vols en provenance d’autres pays en raison de la pandémie de coronavirus, ont rapporté dimanche des médias.

MOSCOU – La Russie a annoncé dimanche 9.709 nouveaux cas d’infection au coronavirus en 24 heures, avec 94 décès, enregistrant pour la troisième fois en une semaine un chiffre de contaminations sous la barre des 10.000. La Russie se situe au deuxième rang mondial, après les Etats-Unis, pour les contaminations avec au total 281.752 cas recensés.

DOHA- Le Qatar a commencé dimanche à appliquer les sanctions les plus sévères au monde contre les personnes ne portant pas de masque en public, et pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, dans une tentative d’endiguer l’épidémie de coronavirus qui progresse rapidement dans le pays.
Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque en public et indiqué que sa décision s’appliquerait à partir de dimanche, et ce “jusqu’à nouvel ordre”.

PHNOM PENH- Les hôpitaux cambodgiens ne comptent plus aucun patient atteint du Covid-19, a annoncé samedi le ministère de la santé du Cambodge. Le ministère cambodgien de la santé a annoncé cet exploit après le départ de l’hôpital du dernier patient souffrant du Covid-19.
Le dernier nouveau cas signalé au Cambodge remonte au 12 avril. Toutefois le pays n’a effectué que 14.684 tests depuis l’apparition de l’épidémie.

JAKARTA- Le nombre des infections confirmées au Covid-19 en Indonésie a franchi le cap de 17.000 cas, pour s’établir à 17.025 dont 3.911 ont été déclarés guéris, révèle le dernier décompte officiel repris dimanche par des médias. Depuis son apparition en début de mars dernier, l’épidémie virale a fait jusqu’à présent 1.089 décès en Indonésie, avec un taux de mortalité de 6,4%, soit un des plus élevés en Asie.

RABAT- Cinquante-sept nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc dimanche, portant à 6.798 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé.
Quant au nombre de cas guéris, il s’élève à 3.645 avec 158 nouvelles rémissions, alors que le nombre de décès reste stable à 192 cas, précise le ministère.

Avec APS et AFP

Monde

Liban : le bilan de l’explosion à Beyrouth s’alourdit à 70 morts et au moins 3700 blessés

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | explosion de Beyrouth, lourd bilan

Le drame qui a secoué la capitale libanaise Beyrouth, où deux fortes déflagrations ont retenti ce mardi 4 août, causant la mort de 70 personnes et plus 3700 blessés, a annoncé le ministère libanais de la santé.

“C’est un catastrophe dans tous les sens du terme”, a déclaré le ministre, interrogé par plusieurs médias. Il affirme que les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés et il appelé à transporter les autres blessés vers les hôpitaux de la banlieue.

Après les fortes explosions qui ont retenti dans le port de la capitale libanaise, provoquant des dégâts d’une ampleur sans précédent dans tous ses quartiers. Le conseil supérieur de la défense a proclamé Beyrouth “ville sinistrée”.

Les réactions internationales ne se sont pas fait attendre suite au drame qui a secoué Beyrouth. Dans un message publié sur son compte Twitter, le président français Emmanuel Macron exprimé “sa solidarité fraternelle” avec les Libanais après l’explosion qui a fait tant de victimes et de dégâts ce soir à Beyrouth. “La France se tient aux côtés du Liban. Toujours. Des secours et moyens français sont en cours d’acheminement sur place”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, la Chancelière allemande Angela Merkel déclare que le gouvernement allemand est choqué par les informations venant de Beyrouth et offre son aide au Liban.

De son coté, le président turc Reccip Tayyip Erdogan a présenté ses condoléances à son homologue libanais, indiquant que son pays est prêt à fournir l’assistance possible à Beyrouth.

Plutôt dans la soirée, l’Arabie Saoudite a exprimé son plein soutien au Liban suite à la tragédie qui a secoué Beyrouth.

Continue Reading

Monde

Liban: “des morts et des blessés” dans les explosions à Beyrouth

Avatar

Published

on

By

© DR | Explosion au port de Beyrout

Les puissantes explosions qui ont secoué mardi le port de Beyrouth ont fait “des morts et des blessés”, a rapporté l’agence nationale d’information. L’explosion a été entendu dans toute la capitale et même dans les alentours.

De son côté, Georges Kettaneh, le président de la Croix-Rouge libanaise, a évoqué “des centaines de blessés” dans une déclaration à la télévision libanaise LBC. “On est submergé par les appels téléphoniques”, a-t-il précisé.

Le président libanais, Michel Aoun, a convoqué mardi soir une “réunion urgente” du Conseil supérieur de la Défense, après les violentes exposions, ont annoncé ses services.
De son côté, le Premier ministre Hassan Diab a décrété une journée de deuil national mercredi “pour les victimes de l’explosion du port de Beyrouth”.

L’origine des explosions qui ont brisé les vitres de nombreux immeubles et magasins à des kilomètres à la ronde, n’était pas connue dans l’immédiat.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent une première explosion suivie d’une autre qui provoque un gigantesque nuage de fumée.

Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang. Des témoins ont raconté avoir vu dans le secteur du port des dizaines de
blessés à terre.

Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, les ambulances aux sirènes hurlantes et les camions de pompiers.

Continue Reading

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Plus de 18 millions de personnes dans le monde ont été contaminées par le coronavirus depuis son apparition en Chine en décembre 2019, selon un comptage fait par l’AFP à partir de sources officielles.

Tests imposés à la Maison Blanche

La Maison Blanche impose des tests aléatoires de Covid-19 pour les membres de son personnel après que le conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump, Robert O’Brien, et plusieurs autres personnes travaillant dans les locaux ont été testés positifs le mois dernier, ont rapporté lundi les médias américains.

Plus de 46.000 nouvelles infections au coronavirus ont été recensées lundi sur le sol américain lors des dernières 24 heures, selon le comptage à 20H30 de l’université Johns Hopkins, dont les bilans font référence.

Chine: 36 nouveaux cas sur la partie continentale

Les autorités sanitaires chinoises ont annoncé mardi avoir reçu le signalement de 36 nouveaux cas confirmés de COVID-19 sur la partie continentale lundi, dont 30 cas transmis localement.

Près de 95.000 décès au Brésil

Le Brésil a recensé lundi 561 nouveaux décès dus au COVID-19 durant les dernières 24 heures, portant leur total à 94.665, selon le ministère de la Santé du pays. Durant la même période, les tests ont détecté 16.641 nouvelles infections, pour un total de 2.750.318, a indiqué le ministère. Le Brésil est le pays d’Amérique latine le plus touché par la pandémie et le deuxième au monde après les Etats-Unis, tant en nombre de cas qu’en nombre de décès.

Course aux vaccins

La Russie s’est dite en mesure lundi de produire “plusieurs millions” de doses dès le début de l’an prochain. Mais d’autres experts mettent en garde contre la durée de cette pandémie hors normes, qui a déjà ravagé les économies de la planète, et préconisent de développer drastiquement les tests. “Nous sommes tellement attachés aux tests hauts de gamme et chers que nous ne testons personne”, a ainsi déploré Michael Mina, professeur d’épidémiologie à Harvard, qui milite depuis des semaines pour ce qu’il a appelé des tests de mauvaise qualité, mais très économiques et disponibles pour tous. “Peut-être n’avons-nous besoin que d’un test nul. S’il n’est pas cher au point de pouvoir être utilisé fréquemment, alors il détectera peut-être 85% des gens contagieux, au lieu de moins de 5%”, souligne cet expert. L’épidémie de Covid-19 continue aussi de malmener les système de santé dans le monde ou d’en révéler les faiblesses, comme au Brésil où le coronavirus a mis en lumière le manque de financements et la mauvaise gestion.

Avec AFP

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR