Suivez-nous

Monde

Coronavirus dans le monde : plus de 13.6 millions de contaminations

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Plus de 13,6 millions de personnes ont été prouvées positives au coronavirus et au moins 585.750 décès ont été recensés dans le monde, selon un bilan de l’AFP établi jeudi à 19h00 GMT.

Hausse des cas de contamination malgré le confinement

Melbourne, deuxième ville d’Australie, a annoncé vendredi plus de 400 nouveaux cas de coronavirus, un record depuis la fin mars, malgré le reconfinement décidé il y a plus d’une semaine.

Le cap du million de cas déclarés franchi en Inde

L’Inde a dépassé vendredi la barre du million de cas déclarés de la maladie Covid-19, les autorités locales multipliant les restrictions sanitaires et reconfinements pour endiguer la propagation de l’épidémie de coronavirus. Troisième nation au monde en nombre de contaminations recensées, après les Etats-Unis et le Brésil, le géant asiatique comptait vendredi 25.602 morts pour 1.003.832 cas confirmés depuis le début de la pandémie, selon des chiffres officiels publiés dans la matinée par le ministère de la Santé.

Plus de 6.000 morts en Colombie

La Colombie a dépassé le seuil des 6.000 morts dus au coronavirus, et a connu son record quotidien de contaminations avec 8.037 nouvelles infections, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

216 nouveaux cas avérés en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a signalé jeudi 216 nouveaux décès liés au COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui représente la plus forte augmentation en un jour depuis l’apparition de l’épidémie de nouveau coronavirus dans le pays, portant ainsi le total national à 4.669, a annoncé le ministère de la Santé.

Zéro nouveaux cas à Pékin

Pékin n’a enregistré jeudi aucun nouveau cas confirmé de COVID-19 transmis localement, a annoncé vendredi la commission municipale de la santé. C’était pour le onzième jour consécutif que la capitale chinoise n’a signalé aucun nouveau cas confirmé local de COVID-19.

La Russie montrée du doigt

La Grande-Bretagne, les Etats-Unis et le Canada ont accusé jeudi la Russie de vouloir voler des recherches sur un vaccin contre le Covid-19. Ils ont affirmé que les services de renseignement russes étaient derrière des attaques informatiques visant à s’emparer de recherches, une accusation vivement démentie par le Kremlin. Selon l’organisme gouvernemental britannique chargé de la cybersécurité, un groupe de pirates informatiques russes s’en est pris à des organisations britanniques, canadiennes et américaines.

Avec APS et AFP

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR