Connect with us

En continu

Coordination pour le 5ème mandat : Sale temps pour Tliba

 Le député du FLN, Bahaa Eddine Tliba, est dans de beaux draps. En voulant pousser l’excès de zèle à son paroxysme, l’homme récolte des épines.

Melissa NAIT ALI

Published

on

Coordination pour le 5ème mandat : Sale temps pour Tliba

L’élu de Annaba, qui s’est précipité d’annoncer le staff devant composer sa fameuse coordination pour le 5ème mandat du président Bouteflika, ne s’attendait certainement pas à un tel sort. Mal conseillé ou voulant mettre tout le monde devant le fait accompli, Baha Eddine Tliba a reçu des démentis en cascade. Après Abdelaziz Belkhadem et Abdelmalek Sellal, il vient de recevoir une autre claque.

Ton menaçant

Cette fois, c’est le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Saïd Bouhedja, qui le dénonce publiquement. « Mon nom est mis sur la liste à mon insu », déclare-t-il, aujourd’hui, à la presse, en marge de la cérémonie de célébration du 20ème anniversaire du Conseil de la nation. Saïd Bouhedja adopte un ton menaçant à l’égard du « faussaire ». « Les personnes (dont il ne citera pas les noms) auront à en répondre devant les instances compétentes. Je considère cette coordination comme une dérive dangereuse qui contrevient à la loi », déclare-t-il. Toutes les personnalités citées par le député de Annaba affirment qu’ils « n’ont été ni consultées ni acceptées de faire partie » de cet OVNI.

Donné son accord

« Je ne savais même pas que cette coordination existe », affirme l’ancien chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem. « C’est avec le plus grand étonnement que nous avons appris par la presse que nous faisons partie d’une Coordination initiée par un député du FLN », affirme un proche de l’ex-Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Et d’ajouter : « Tout en réitérant notre loyauté et notre fidélité au président de la République, nous affirmons que nous n’avons pas été consultés. Le Premier ministre Sellal n’a ni été consulté ni donné son accord ».

Démenti

Commission de discipline Aussitôt après l’annonce de cette coordination, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbas dénonce et menace de frapper fort contre Tliba et ceux qui sont derrière lui. « Cette prétendue coordination n’est que du vent ! Tous les gens cités comme faisant partie de cette coordination ont personnellement et respectivement démenti. Belkhadem a démenti à travers la presse. Sellal aussi. Bouhadja a démenti. Les anciens ministres qui sont: Mustapha Rahiel, Abdelkader Ouali, Abdelouahab Nouri, Hamid Grine, Tahar Khaoua ont tous démenti. Bien d’autres membres du Comité central ont fait de même», déclare-t-il. Soupçonnant Amar Saadani d’être à l’origine de cette coordination,

Instruction

Djamel Ould Abbas annonce la traduction de Tliba devant une commission de discipline. « J’ai déjà eu à avertir personnellement cette personne (Tliba, ndlr), il y a une semaine de cela. La décision concernant le 5e mandat revient au seul Président. Il est le président du parti. J’ai déjà eu à donner, et de manière officielle, instruction à l’ensemble des responsables et militants du parti interdisant clairement à tous, de parler de cinquième mandat », ajoute-t-il. Le patron du FLN menace, ainsi, de radier le député des rangs du parti.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR