Connect with us

Politique

Conversation Tebboune-Macron : l’AFP dément l’APS sur le contenu des échanges

L’agence officielle, APS, a-t-elle attribué des propos au président Français, Emanuel Macron ? Selon l’AFP, agence officielle française, le concept de « chaleureuses félicitations » n’a pas été utilisé par le chef d’Etat français lors de son échange téléphonique avec le président élu, Abdelmadjid Tebboune.

Melissa NAIT ALI

Published

on

©DR| Emmanuel Macron, Président français

«Dans un communiqué cité par l’agence de presse officielle algérienne APS, la présidence algérienne a indiqué que M. Macron avait adressé ses “chaleureuses félicitations” à M. Tebboune pour “la confiance que lui a accordée le peuple algérien lors de l’échéance électorale du 12 décembre” », rappelle l’AFP. Et d’ajouter : « La présidence française de son côté ne fait état que de “voeux sincères de succès” adressés à M. Tebboune lors de cette conversation téléphonique ».

Selon la même source, la présidence française précise que « la France se tient aux côtés de l’Algérie dans ce moment important de son histoire et les deux chefs d’Etat sont convenus de travailler ensemble au développement des relations d’amitié, de respect et de confiance entre la France et l’Algérie et à la coopération sur les crises régionales ». L’agence française rappelle, dans la foulée, la déclaration faite, vendredi dernier, par le président Macron qui avait simplement « pris note de l’annonce officielle » de la victoire d’Abdelmadjid Tebboune, en appelant les autorités algériennes à dialoguer avec le peuple qui conteste.

Hier, rappelons-le, l’APS a repris un communiqué de la présidence algérienne reprenant le contenu des échanges entre les deux hommes. « Le président de la République élu, Abdelmadjid Tebboune, a reçu mardi soir un appel téléphonique de son homologue français, Emmanuel Macron, qui lui a adressé ses chaleureuses félicitations pour la confiance que lui a accordée le peuple algérien lors de l’échéance électorale du 12 décembre 2019 », indique l’APS.

« Au cours de l’entretien téléphonique, les deux présidents ont “passé en revue les différents aspects des relations bilatérales entre les deux pays et nombre de questions internationales et régionales d’intérêt commun, convenant de l’importance de prendre les mesures nécessaires, dont la relance des mécanismes bilatéraux idoines pour le renforcement de la concertation politique entre les deux parties », précise la même source. Qui dit vrai ?

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR