Connect with us

Accueil

Contrôle judiciaire pour neuf personnes arrêtées le 20 avril à Tizi-Ouzou

Published

on

Arrêtées le 20 avril à Tizi-Ouzou par la police, neuf personnes ont été placées sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction près le Tribunal Sidi M’hamed à Alger, ont indiqué les avocates Maîtres Nassima Rezazgui et Allili Yamina.

Les 9 personnes dont un lycéen, ont été transférées à Alger après une garde à vue d’une journée au Commissariat central de Tizi-Ouzou.

Ce jeudi 28 avril, et après présentation devant le procureur de la République, le juge décide de les placer sous contrôle judiciaire et « devront donc se présenter une fois par semaine pour émargement, auprès du tribunal de leur lieu de résidence », précise maître Rezazgui.

Parmi les 22 personnes arrêtés le 20 avril dernier à Tizi-Ouzou, se trouvait Belaid Abrika, ancienne figure de proue du mouvement citoyen des arrouch de 2001. Lui aussi se trouve sous contrôle judiciaire depuis le 21 avril.

La police est intervenue pour empêcher une marche de commémoration du 42e anniversaire du printemps berbère et du 21e anniversaire du printemps noir. Un impressionnant dispositif sécuritaire avait été déployé à l’occasion, assiegeant toute la ville de Genêts et ses entrées.

Depuis les événements de 1980, et à l’exception des deux années de la pandémie de Covid-19, c’est pour la première fois que la célébration du 20 avril se déroule sans marches en Kabylie.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR