Connect with us

Politique

Contrat entre Haddad et un cabinet de lobbying américain: La Justice ouvre une enquête

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le parquet général près la Cour d’Alger a annoncé, lundi, l’ouverture d’une enquête préliminaire suite aux informations relayées au sujet d’un contrat conclu par des représentants d’Ali Haddad avec un cabinet de lobbying américain pour un montant de 10 millions de dollars, annonce un communiqué du parquet général.

“Suite aux informations relayées par certains titres nationaux au sujet d’un contrat conclu par des représentants du prévenu Haddad Ali avec une société américaine d’un montant de 10 millions de dollars, et en application des dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger informe l’opinion publique de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire pour déterminer les circonstances de conclusion de ce marché et en définir le véritable objectif “, lit-on dans le communiqué repris par l’APS.

Pour rappel, l’homme d’affaires Ali Haddad aurait engagé, pour la somme exorbitante de 10 millions de dollars, les services d’un cabinet américain de lobbying. L’information a été donnée, le 29 juillet, par le média spécialisé, Foreign Lobby.

Le contrat d’une durée d’une année conclu avec “Sonoran Public Group” a été signé par une certaine Sabrina Ben qui s’identifiait comme étant la conseillère principale d’Ali Haddad basée à Paris, selon Foreign Lobby.

Actuellement incarcéré à la prison d’El Harrach, Ali Haddad a été condamné, le 1er juillet, à une peine de 18 ans de prison assortie d’une amende de 08 millions de DA pour plusieurs inculpations dont «octroi d’indus avantages», «corruption», «violation de la réglementation des marchés publics», «trafic d’influence» et «abus de fonction».



Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR