Connect with us

Politique

Constantine : Vague d’arrestations des opposants à la présidentielle du 12 décembre

Les marches de soutien aux élections présidentielles du 12 décembre se répandent dans plusieurs villes du pays ainsi que les arrestations dans les rangs de ceux qui les rejettent. En effet, plusieurs personnes ont été arrêtés, ce jeudi 14 novembre, à Constantine lors d’une marche de soutien à l’armée, organisé par un “groupuscule de personnes”.

Achour Nait Tahar

Published

on

Crédit photo: Interlignes Algérie. Embarcation des manifestants dans le fourgon cellulaire de la police.

Les services de sécurité ont procédé, aujourd’hui, à des arrestations musclées de plusieurs dizaines de personnes venus contrecarrer la marche des pro-Gaid à Constantine“, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Selon Abdelkrim Zeghilèche, responsable de la Webradio Sabarcane à Constantine, “Une poignée de personnes ont organisé une marche ce matin à Constantine pour exprimer leur soutien à l’armée et à la tenue de l’élection présidentielle prévue pour le 12 décembre prochain. Les marcheurs ont été vite pris à partie par la population de Constantine, notamment des jeunes qui sont dans leurs majorité acquis à la cause du mouvement populaire et hostiles à la tenue du scrutin”. 

“Les jeunes hirakistes se sont vite rassemblés pour empêcher la marche des pro-pouvoir en leur lançant des huées et d’autres slogans entonnés durant les marches du Hirak mais qui a, hélas, abouti à des arrestations”, poursuit-il.

Parmi les personnes arrêtées figurent, Mehdi Bouhali (étudiant en Français), Aya et sa sœur Nourhane (respectivement étudiantes en droit et Technologie), Seif Eddine Lechehab, le jeune Mimi, Hassani Brahim , l’artiste Ayoub Bouderbala, Mohamed Adlane Bakhouche, Nacer Lamine, Sofiane Dehachemi ainsi que l’activiste et étudiant Mounaam Bakhouche, a alerté le CNLD.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR