Connect with us

Politique

Constantine : un journaliste d’El Watan en instruction pour « un article de presse »

Published

on

Le journaliste et le correspondant à Constantine du quotidien El Watan, Noureddine Nesrouche, a été interpellé hier, lundi 27 décembre, par les services de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI). Il a été interrogé pendant plusieurs heures sur un article de presse avant d’être relâché tard dans la soirée.

Contacté par téléphone ce mardi, le concerné nous a indiqué qu’il a été relâché tard sans la soirée d’hier, lundi, après avoir été présenté devant le procureur de la République puis devant le juge d’instruction.

« Le procureur de la République m’a collé le chef d’inculpation d’atteinte à la sûreté de l’Etat en vertu de l’article 79 du code pénal et il a demandé est ce que je sois placé sous contrôle judiciaire », a indiqué Noureddine Nesrouche à INTERLIGNES.

Arrêté à 10h, le concerné nous a précisé que son audition par les services de la sécurité intérieure a duré jusqu’à 19h, heure à laquelle il a été déféré au procureur de la République.

« Je suis par la suite passé devant le juge d’instruction qui m’a interrogé lui-aussi mais il a préféré me relâcher », nous a déclaré Noureddine Nesrouche, précisant que les poursuites ne sont pas pour autant abandonnées et qu’il devra passer par une deuxième comparution.

Cette arrestation surprise a été opérée contre le journaliste à cause d’un éditorial paru jeudi dernier sur les colonnes d’El Watan.

L’édito intitulé « la leçon chilienne » parle de la nomination de Gabriel Boric, 35 ans, à la tête du Chilli. Un Président « jeune, beau, intelligent, et très engagé en tout cas ».C’est ainsi que le journaliste a décrit le nouvel élu.

Et de poursuivre : « En Algérie, on ne manque pas d’établir le parallèle entre le hirak et le processus révolutionnaire chilien, tous les deux nés en 2019 avec l’objectif radical de rupture systémique dans le mode de gouvernance ; on questionne surtout la divergence des résultats », peut-on lire dans l’éditorial.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR