Connect with us

Politique

Conseil des ministres: des mesures strictes pour faire face à la situation sanitaire très critique annoncées

Published

on

DR | La place de la grande poste déserte à cause du confinement
DR | La place de la grande poste déserte à cause du confinement

Au vu du nombre croissant des cas de contamination enregistré ces dernières semaines, le gouvernement a décidé, ce dimanche 25 juillet de mettre en oeuvre de nouvelles mesures préventives portant renforcement du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus. Ces mesures sont prévues pour une période de dix (10) jours et prennent effet à compter du lundi 26 juillet 2021, indique le communiqué du premier ministère.

« En application des instructions de Monsieur le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid TEBBOUNE, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et l’autorité sanitaire, le Premier Ministre Monsieur Aïmene BENABDERRAHMANE a décidé de mesures à mettre en œuvre au titre du renforcement du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19)« , indique le communiqué.

Selon la même source, « ces mesures visent, au regard de l’aggravation de la situation épidémiologique et de l’accroissement rapide du nombre de contamination, à adapter et à renforcer le dispositif actuel de protection et de prévention« .

Pour le confinement partiel à domicile, les horaires du couvre-feu ont été réaménagés de 20h jusqu’à 6h du matin, et ce, dans les wilayas les plus touchées par le covid-19, à savoir: Adrar, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Béchar, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Guelma, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Ouargla, Oran, El Bayadh, Boumerdes, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Naâma,  Ain Temouchent, Relizane et Ouled Djellal.

Par ailleurs, 23 wilayas ne sont pas concernées par la mesure du confinement, il s’agit de: Chlef, Tamenghasset, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Annaba, Médéa, Illizi, Bordj Bou Arréridj, El Tarf, Mila, Ain Defla, Ghardaia, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Beni Abbés, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ.

À cet effet, « les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya« , et cela à travers l’ »instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination« , souligne le même document.

S’agissant de la circulation et de mobilité des personnes, il a été décidé, de « la suspension de l’activité de transport urbain et ferroviaire des voyageurs durant les week-ends dans toutes les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile« , note la même source.

Par ailleurs, en matière d’activités sociales et économiques, le gouvernement a décidé de la fermeture, dans les wilayas concernées par le confinement, « des activités qui se caractérisent par une forte concentration de la population et qui présentent un risque évident de contamination« , précise le communiqué. Il s’agit dans un premier temps des activités telles que: les marchés de ventes et des véhicules d’occasion, des salles omnisports et salles de sport, des maisons de jeunes, ainsi que les centres culturels.

En outre, pour ce qui est des restaurants et lieux de détente, le gouvernement a décidé pour cela de limiter à la vente à emporter uniquement des activités des cafés, restaurations, fast-food et espaces de vente de glace.

En sus, de la fermeture des espaces récréatifs de loisirs et de détente, des lieux de plaisance et les plages au niveau des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile.

« Le renforcement des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection et de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenant« , poursuit le communiqué.

Dans le même sillage, la même source précise qu’en matière de regroupements et rassemblements publics, il est désormais interdit, à travers le territoire national, de tenir tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements, soulignant à cet effet que l’enfreint à l’interdiction en vigueur, causera a son propriétaire « le retrait définitif de l’autorisation d’exercice de l’activité pour les salles des fêtes« .

Pour cela, « les services de sécurité sont instruits à l’effet de veiller scrupuleusement à l’application des mesures édictées pour préserver la santé des citoyens et éviter la propagation de la contamination« , lit-on dans le communiqué.

« Les dispositifs de contrôle et de sanctions que commande l’évolution de la situation épidémiologique et la tendance au relâchement constatée chez beaucoup de citoyens seront appliqués, de manière rigoureuse« , assure la même source, et cela « pour tout non respect des gestes barrières et des différents protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et dédiés aux différentes activités économiques, commerciales et sociales« , soutiennent-t-ils.

Enfin, « le Gouvernement rappelle que l’évolution de la situation épidémiologique et le rebond des contaminations nous interpellent tous pour renforcer notre détermination à continuer à observer scrupuleusement toutes les consignes et mesures sanitaires de prévention et de protection pour faire face à cette crise sanitaire. Il exhorte, une fois de plus à ce titre les citoyens et citoyennes à participer massivement aux campagnes de vaccinations lancées au niveau de l’ensemble du territoire national« , conclut le commniqué.

Continue Reading
Advertisement
Comments