Connect with us

Monde

Conseil de sécurité: prorogation pour une durée d’une année de la décision d’inspecter les navires au large des côtes libyennes

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | bateaux navigant au large des cotes libyennes

Le Conseil de sécurité a adopté vendredi à l’unanimité, une résolution permettant aux États membres de l’ONU d’inspecter les bateaux navigants en haute mer au large des cotes libyennes, soupçonnées de trafic de migrants et de traite d’êtres humains.

Le Conseil a adopté la résolution 2546, renouvelée pour une durée de 12 mois, autorisant les États membres des Nations Unies de procéder aux fouilles des navires, s’ils sont soupçonnés de trafic de migrants ou de migrants où traite d’être humains.

Les États Membres peuvent saisir des navires inspectés dont ils ont la confirmation qu’ils sont utilisés à des fins de trafic ou de traite et tous les États du pavillon sont tenus de coopérer et de répondre rapidement aux demandes qui leur seraient faites, écrit le document des nations unies.

En outre, la résolution (2491) émise par le Conseil de sécurité en 2015 concernant la détention de bateaux au large des côtes libyennes a été prorogée en octobre 2019.

La décision d’hier représente une prolongation du mandat initial, et jusqu’à présent l’Union européenne est l’unique organisation régionale à mettre en œuvre le mandat, à travers l’opération IRINI, qui a pour missions entre autres le démantèlement du modèle économique des réseaux de trafic de migrants et de traite des êtres humains grâce à la collecte d’informations et à l’organisation de patrouilles aériennes.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR