Conseil de la Nation : le tiers présidentiel à l’origine du report de la cérémonie

Le front de libération nationale (FLN) et le rassemblement national démocratique (RND) renforcent leur suprématie sur les institutions élues.

Crédit photo: DR | Hémicycle sénat Algérie

Grand Angle (300x600)

Les raisons à l’origine du report de la cérémonie d’installation des nouveaux membres du conseil de la Nation sont connues. Le renvoie du rendez-vous, programmé pour aujourd’hui, est dû à un retard dans la confection de la liste du tiers présidentiel.

 

 

C’est ce qu’ont confirmé certaines sources, qui ont nié le fait que ce report est justifié par le différend autour du poste du président de la chambre basse du parlement. Selon le site Algérie maintenant (organe de l’ex-parti unique), le FLN qui reprend la majorité au niveau de cette chambre avec 55 membres (32 élus lors de la dernière élection) semble vouloir obtenir la présidence de la chambre.

Il contesterait, ainsi, la reconduction d’Abdelakder Bensalah qui est un cadre du RND, même s’il est nommé dans le tiers présidentiel. Mais, selon certaines sources, le FLN ne peut pas contester une décision du chef de l’Etat. Car, explique-t-on, ce dernier a renouvelé sa confiance à Abdelkader Bensalah, concerné par le changement à chaque sénatoriale, qui est quasiment assuré de se voir renouveler le bail.

« question d’heures comme de jours 

 Ce report, rappelons-le, a surpris plus d’un, y compris les concernés. Car la cérémonie a été annulée à la dernière minute. Même les nouveaux sénateurs n’étaient informé de ce report qu’hier matin, alors qu’ils s’apprêtaient à faire le déplacement au siège de la chambre basse du parlement, sis non loin de la place Port Saïd à Alger.

« La cérémonie est initialement prévue pour aujourd’hui, les dispositions protocolaires sont prises, mais ce matin on nous a informé du report qui peut être une question d’heures comme de jours », affirme un sénateur.

 Pourquoi a-t-on décidé de renvoyer la cérémonie ? Qui a pris la décision ? Certaines sources assurent que ce report est dû à un retard dans la confection de la liste des nouveaux sénateurs du tiers présidentiel qui ne serait pas arrivée officiellement au Sénat.

S’exprimant sur un site, le chargé de communication du RND, Seddik Chihab, estime que cette cérémonie est renvoyée « faute de quorum ». Ecartant toute considération politicienne, Seddik Chihab affirme que cette cérémonie aura lieu la semaine prochaine.

Adsence Milieu article