Connect with us

En continu

Conseil de la Nation: la procédure de levée de l’immunité parlementaire d’Amar Ghoul entamée

Avatar

Published

on

Le président du parti TAJ, Amar Ghoul appelle officiellement à un 5ème mandat. Il réagit quelques minutes seulement après la convocation du corps électoral qui fixe la date de la tenue de la prochaine présidentielle et invite le président Bouteflika à briguer un nouveau mandat.

L’ex ministre des travaux publics et des transports, Amar Ghoul, va bientôt suivre le même chemin que ses compères qui se sont bien fait une réputation sulfureuse après leur placement en détention provisoire pour des affaires de corruption.

 

En effet, le bureau du Conseil de la nation dont il est membre, a lancé ce lundi 24 juin la procédure de levée de l’immunité parlementaire, devant la commission des affaires juridiques, administratives, des droits de l’homme, de l’organisation locale et d’aménagement du territoire, selon le communiqué du Conseil de la nation. Celle-ci devrait élaborer un rapport qui sera présenté en plénière lors d’une session à huis clos.

Il convient de préciser que la demande de levée de l’immunité parlementaire d’Amar Ghoul  survient après la décision de la justice de réexaminer l’affaire de l’autoroute est-ouest.

L’ancien ministre des transports est le troisième ancien ministre à faire l’objet d’une levée de l’immunité parlementaire après ses collègues au Sénat, Said Barkat et Djamel Ould Abbès, eux aussi impliqués dans des scandales de corruption.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR