Connect with us

Politique

Conférence de presse de Belaïd Mohand-Oussaïd : les principales déclarations

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’avant-projet de révision de la constitution, arrestation des activistes et militants, restitution des fonds publics détournés…ce sont, entre autres, les principaux points abordés lors de la conférence de presse tenue ce mercredi par le ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd.

La présentation de l’avant-projet de révision de la constitution

A ce sujet, le porte-parole de la Présidence a affirmé que “la présentation de l’avant-projet de révision de la Constitution est venue en réponse à l’insistance répétée de certains acteurs politiques et représentants de la société civile, en dépit de l’impossibilité de tenir des réunions publiques du fait de la propagation de la pandémie du coronavirus”.

Selon lui, le seul but de la présentation de ce projet était de “mettre à profit la période de confinement pour prendre connaissance des modifications proposées et les débattre sereinement et profondément via les divers médias ou en visioconférence”.

Arrestation des militants et activistes en cette période de pandémie

Concernant la campagne d’arrestation qui vise les militants et activistes du Hirak et qui s’est accentuée avec l’arrivée du coronavirus, la réponse de Belaïd Mohand Oussaïd est venue ainsi : ” Il existe une forte volonté politique à imposer la loi qui se fait piétiner car les gens ne sont plus habitués à la respecter. Ceux qui sèment la discorde sur les réseaux sociaux sont confrontés à la loi et ce n’est pas l’Etat qui les interpellent, et justice sera rendue à toutes les personnes opprimées”.

Restitution des fonds publics détournés

S’agissant de la promesse de l’Etat de restituer l’argent volé, le porte-parole de la Présidence a affirmé que les procédures seront déclenchées une fois les jugements définitifs rendus à l’encontre des accusés.

“Les fonds pillés seront récupérés, avec l’aide d’Allah, une fois les jugements définitifs à l’encontre des accusés seront rendus”, a-t-il affirmé

Il précise, toutefois, que cette opération “est soumise à des procédures internationales qui ne sont pas simples”.

La transaction commerciale d’une filiale du Groupe Sonatrach au Liban

Autre sujet abordé lors de la conférence de presse, la transaction commerciale d’une filiale du Groupe Sonatrach au Liban.

A ce propos, Belaïd Mohand Oussaïd a affirmé qu’il s’agit “en premier lieu d’un dossier libano-libanais”, ajoutant que “que l’Algérie en tant qu’Etat n’est pas impliquée dans de tels actes qui concerneraient des individus”.

Il fait également savoir que “le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait instruit le ministre de la justice d’ouvrir une enquête sur cette affaire et elle est en cours “.

“La justice algérienne se chargera du volet concernant l’Algérie”, a-t-il déclaré assurant que “la Justice suivra son cours et dévoilera la vérité”.

LFC-2020

Le porte-parole de la République a aussi abordé le sujet de la loi de finances complémentaire (LFC 2020), révélant que le prix de référence du baril de pétrole a été réduit à 30 dollars contre 50 dollars dans la loi de finances initiale.

Dans ce contexte, il a affirmé que la décision de réduire les dépenses de gestion de 50% est “délibérée et non improvisée, compte tenu de la situation que traverse le pays”, révélant “un réarrangement interne des dépenses tout en préservant les salaires et les pensions et tous les gains sociaux et les grands projets dans les secteurs stratégiques”.

L’allocation de 10.000 DA

Au sujet de l’allocation de 10.000 DA en faveur des personnes impactées par la pandémie de coronavirus, Belaïd Mohand Oussaïd a indiqué que nombre total des personnes inscrites pour en bénéficier a atteint 300.000 personnes.

“Concernant les opérations de solidarité en faveur des personnes impactées par la pandémie de nouveau coronavirus, le total des personnes inscrites pour bénéficier de l’allocation de 10.000 DA a atteint près de 300.000 personnes jusqu’à hier mardi”, a précisé le ministre avant d’ajouter que “cette allocation de solidarité sera versée dans les jours à venir, avant même l’Aid El Fitr”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR