Connect with us

Economie

Commerce extérieur: le gouvernement décide de “suspendre” l’importation de la viande rouge

Published

on

Le Gouvernement algérien a pris la décision de “suspendre” l’importation de la viande rouge, y compris la viande congelée, et ce dans le cadre de la mise en oeuvre des instructions du Président de la République Abdelmadjid Tebboune visant à réduire la facture d’importation et d’encourager la production locale.

Invité a s’exprimer ce vendredi 15 janvier aux ondes de la chaine 1 de la Radio nationale, le directeur de la réglementation des marchés, des activités commerciales et des professions réglementées au Ministère du commerce Ahmed Mokrani, a confirmé que “le programme du ministère de l’agriculture a donné la priorité à l’importation des vaches vivantes, parce que les précédentes opérations d’importation de viande fraîche et congelée s’élevant à 50 000 tonnes par an coûtaient énormément d’argent au Trésor public”, expliquant dans ce sens que “tous les secteurs concernés ont pris des mesures spéciales pour assurer l’approvisionnement  du marché“.

Concernant la viande de mouton, Mr Mokrani a déclaré que “l’Algérie est parvenue à l’autosuffisance, selon les données et indicateurs du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en enregistrant plus de 27 millions de têtes d’ovins“.

De son coté, Zaki Heriz Président de la Fédération Algérienne de protection des Consommateurs a exprimé son inquiétude quant à la hausse des prix de la viande que pourra engendré la suspension de l’importation déclarant à court terme qu'”il y aura des perturbations dans l’offre et la demande concernant les viandes, ainsi qu’un impact sévère sur le pouvoir d’achat du consommateur“.


 


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR