Suivez-nous

Sport

Classement FIFA : L’Algérie remonte à la 35e position mondiale

L’Algérie a gagné trois places et occupe le 35e rang au classement FIFA du mois de novembre publié jeudi par la Fédération internationale de football (FIFA) sur son site officiel, en totalisant 1482 points.

Avatar

Publié

le

© DR | Equipe nationale algérienne

La sélection algérienne reste sur deux victoires de rang en qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2021, contre respectivement la Zambie (5-0), au stade Mustapha Tchaker de Blida, et le Botswana (1-0) à Gaborone pour le compte des deux premières journées du groupe H.

 Au niveau Africain, les hommes de Djamel Belmadi sont logés à la quatrième position, au pied du podium, dominé toujours par le Sénégal (20e), la Tunisie (27e) et le Nigeria (31e).

D’autre part, la Belgique conserve la première place du classement mondial devant la France, sacrée Championne du monde 2018.Le Brésil complète le podium.

L’unique changement dans le Top 10 concerne la Croatie (6e) qui passe devant le Portugal, désormais 7e.

Le prochain classement FIFA sera publié le 26 décembre 2019.

Classement

1- Sénégal (20e au niveau mondial)

2- Tunisie (27e)

3- Nigeria (31e)

4- Algérie (35e)

5- Maroc (43e)

6- Ghana (47e)

7- Egypte (51e)

8- Cameroun (53e)

9- Mali (56e)

10- RD Congo (56e).

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le Bahreïn s’impose en finale de la coupe du Golf face à l’Arabie Saoudite

Le Bahreïn s’adjuge le titre de champion du golf en battant l’Arabie saoudite sur le score de (1-0)en finale du tournoi, disputé à Doha, Qatar. Premier sacre remporté par la sélection drivé par le coach portugais Hélio Sousa.

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | le Bahreïn vainqueur de la coupe du Golf des nations

La 24e édition de la coupe du Golf des nations est revenue cette année à l’émirat insulaire du Bahreïn qui s’est imposé en finale face à son voisin l’Arabie saoudite sur la plus petite marge. Il a fallu attendre la 69e minutes de jeu pour voir Mohamed Al-Rumaihi inscrire l’unique but du match qui offre le sacre son équipe.

Pour rappel, le Bahreïn s’est qualifié en finale en éliminant la formation irakienne en demi finale (2-2, 5 tirs au but à 3).

Déjà finaliste à quatre reprises par le passé ( 1970,1982,1992 et 2003),Bahreïn, 100e au classement FIFA, n’a jamais gagné de trophée dans son histoire. C’est la sixième nation du Golf vainqueur de cette coupe, le Koweït détient le record de victoire finale avec 10 titres depuis la création de cette compétition en 1970.

Lire la suite

Sport

Classement complet du ballon d’or : Lionel Messi primé et Mahrez 10e

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© DR | L'international argentin Lionel Messi
© DR | L'international argentin Lionel Messi

L’Argentin Lionel Messi a remporté lundi son sixième Ballon d’Or, un record qu’il est désormais le seul à détenir, devant le Portugais Cristiano Ronaldo. L’international algérien Riyad Mahrez est quant à lui classé dans la 10e place.

L’attaquant du FC Barcelone, 32 ans, a notamment devancé Virgil Van Dijk et Sadio Mané, les deux joueurs de Liverpool vainqueurs de la Ligue des champions, pour succéder au Croate Luka Modric (Real Madrid), ainsi que Ronaldo. L’Argentin, lauréat d’un seul titre cette année (le Championnat d’Espagne), est de nouveau sacré après 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015.

classement complet et officiel du Ballon d’or 2019 : 

  • 1er Lionel Messi (Argentine/Barcelone)
  • 2e Virgil Van Dijk (Pays-Bas/Liverpool)
  • 3e Cristiano Ronaldo (Portugal/Juventus Turin)
  • 4e Sadio Mané (Sénégal/Liverpool)
  • 5e Mohamed Salah (Egypte/Liverpool)
  • 6e Kylian Mbappé (France/PSG)
  • 7e Alisson Becker (Brésil/Liverpool)
  • 8e Robert Lewandowski (Pologne/Bayern)
  • 9e B.Silva (Portugal/Manchester City)
  • 10e : Riyad Mahrez (Algérie/Manchester City)
  • 11e : Frenkie De Jong (Pays-Bas/Barcelone)
  • 12e : Raheem Sterling (Angleterre/Manchester City)
  • 13e : Eden Hazard : (Belgique/Real Madrid)
  • 14e : Kevin De Bruyne : (Belgique/Manchester City)
  • 15e : Matthijs De Ligt : (Pays-Bas/Juventus Turin)
  • 16e : Sergio Aguero (Argentine/Manchester City)
  • 17e : Roberto Firmino (Brésil/Liverpool)
  • 18e : Antoine Griezmann (France/FC Barcelone)
  • 19e : Trent Alexander-Arnold (Angleterre/Liverpool)
  • 20e ex-aequo : Dusan Tadic (Serbie/Ajax Amsterdam)
  • 20e ex-aequo : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Arsenal)
  • 22e : Heung-Min Son (Corée du Sud/Tottenham)
  • 23e : Hugo Lloris (France/Tottenham)
  • 24e ex-aequo : Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples)
  • 24e ex-aequo : Marc-André Ter Stegen (Pays-Bas/FC Barcelone)
  • 26e ex-aequo : Georgino Wijnaldum (Pays-Bas/Liverpool)
  • 26e ex-aequo : Karim Benzema (France/real MAdrid)
  • 28e ex-aequo : Joao Felix (Portugal/Atlético Madrid)
  • 28e ex-aequo : Marquinhos (Brésil/PSG)
  • 28e ex-aequo : Donny Van de Beek (Pays-Bas/Ajax Amsterdam)

Lire la suite

Sport

José Mourinho nouveau coach de Tottenham

Le technicien portugais josé Mourinho est nommé, ce mercredi matin, au poste d’entraineur de Totenham. Il remplace Mauricio Pochettino démis de ses fonctions la veille pour mauvais résultats.

Achour Nait Tahar

Publié

le

©DR| José Mourinho nouveau entraineur de Tottenham.

Le pensionnaire de la première league anglaise, Tottenham Hotspurs, a officiellement engagé le technicien portugais José Mourinho  à la tête de sa barre technique au lendemain de sa séparation avec son entraineur  Mauricio Pochettino.

Mourniho retrouve le banc, une année, après sa mise l’écart par Manchester United. Le spécial One s’est engagé avec les Spurs jusqu’en 2023.

Auparavant Mourinho a eu une carrière très riche, durant laquelle il a été entre autres entraîneur du FC Porto de 2002 à 2004, avec lequel il a gagné la ligue des champions en 2004. De 2004 à 2007  il drivé Chelsea, remportant deux fois le titre de champion d’Angleterre, en 2005 et 2006. Par la suite, il s’est engagé avec l’inter de Milan qu’il a mené sur le toit de l’Europe en remportant la ligue des champions en 2010.

A la tête du Real Madrid pendant trois ans, de 2010 à 2012, il gagne le titre de la liga mais il échoue en ligue des champions, ce qui le contraint à se séparer des Merengues et fait son comeback chez les blues de Chelsea, mais ne fait pas long feu.

En 2016 il  atterrit  à Manchester United pour une nouvelle aventure qui s’est soldée par sa mise à l’écart pour mauvais résultats. La carrière du Spécial One n’est pas prête de s’arrêter de sitôt. En relevant de nouveau un challenge, en s’engageant avec les Spurs, « Mourinho is Back ».

Lire la suite

Tendances