Connect with us

Campus

Cité universitaire d’Ouled Fayet 2: une étudiante a trouvé la mort après « un court circuit »

Published

on

Une étudiante au nom de Bekkouche Nacéra, à trouvé la mort dans la matinée du samedi 6 janvier à la cité universitaire pour filles d’Ouled Fayet 2 (Alger), suite à un court-circuit électrique survenu à l’intérieur de sa chambre, a affirmé le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans un communiqué, démentant ainsi les raisons de l’explosion avancées hier par les services de la protection civile.

« Suite au drame qui a endeuillé la famille universitaire après le décès de l’étudiante Bekkouche Nacéra, résidente à la Cité universitaire pour filles Ouled Fayet 2, dû à un court-circuit au niveau d’une résistance dans la chambre où elle logeait et non à l’explosion d’une bouteille de gaz, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique présente en son nom et au nom des cadres des œuvres universitaires et de l’ensemble de la famille universitaire ses sincères condoléances à la famille de la défunte, priant Dieu Le Tout Puissant d’entourer son âme de Sa sainte miséricorde et de l’accueillir en Son vaste paradis« , précise la même source.

Ces précisions viennent contredire l’annonce faite par les services de la Protection civile qui avaient déclaré dans un communiqué que l’incident s’est enclenché suite à « une explosion d’une bouteille de gaz (camping gaz) causant le décès d’une jeune étudiante (24 ans), originaire de Tiaret« . « Un incendie s’est également déclaré dans la chambre de la jeune fille« , a-t-on encore ajouté.

Suite à ce dramatique incident, les services de la Sûreté ont ouvert une enquête pour déterminer les causes et circonstances de cet accident.

Notons par ailleurs, que ce genre d’accidents dramatique ne cesse de se multiplier au niveau des résidences universitaires et ce, en dépit des promesses faites à chaque occasion par la tutelle.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR