Connect with us

Société

Cinq détenus du hirak bénéficient de la grâce présidentielle

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Le Président Tebboune décrète une grâce présidentielle pour 5037 détenus
© DR |5 détenus du hirak bénéficient de la grâce présidentielle

Cinq détenus du hirak, trois à El Bayadh et le quatrième à Médéa ont bénéficié de la grâce présidentielle décrétée samedi par le président de la république, Abdelmadjid Tebboune à l’occasion du 58e anniversaire de l’indépendance, indique le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

À El Bayadh, deux détenus, Lagari Mohamed et Mustapha Messaoudi ont quitté la prison, après avoir bénéficié des mesures de la grâce présidentielle, précise le CNLD.

Tandis que deux autres, manifestants incarcérés, Larbi Tahar et Mohamed Boudiaf Boussif, devraient sortir de prison ce dimanche, selon le CNLD.

À Médéa, Rafik Diaf « militant de la LADDH » a été remis en liberté après avoir bénéficié de la grâce présidentielle décrétée à l’occasion de la fête de l’indépendance, toujours selon le CNLD.

Pour rappel, Rafik Diaf a été condamné dimanche 22 Mars au tribunal de Tablat (Médéa) à « 6 mois de prison ferme et 6 mois de sursis, puis confirmé lors de son procès en appel le 5 Mai dernier, devrait purgé sa peine le 19 Juillet prochain». Ce dernier a été arrêté le 16 janvier dernier et placé en détention provisoire le 19 janvier, selon le même document.

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR