Connect with us

Accueil

Cinéma: Yamina Bachir Chouikh s’éteint à l’âge de 68 ans

Published

on

Le monde du cinéma algérien est en deuil. La réalisatrice algérienne Yamina Bachir Chouikh est décédée, ce dimanche 2 avril, à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé l’Association Adwaa.

Sur les réseaux sociaux, tout le monde, particulièrement les comédiens et amis de Bachir-Chouikh s’accordent à dire qu’une icône vient de nous quitter. Née le 20 mars 1954 à Alger, la défunte a fait ses premiers pas dans le monde du 7e art au Centre national du cinéma algérien (1973) où elle s’est spécialisée dans le montage.

Epouse du grand cinéaste Mohamed Chouikh et mère de la jeune réalisatrice Yasmine Chouikh, la regrettée qui maitrisait plusieurs métiers du cinéma a participé dans plusieurs œuvres telles que « Omar Guatlato » (1976) de Merzak Alouach et « vents du Sud » de Mohamed Lakhder Hamina (1982).

Elle a assuré le montage de plusieurs films de son époux à l’instar de « La citadelle »(1989), « Youcef ou la légende du septième dormant » (1993), « L’arche du désert » (1997) et Douar de femmes (2005).

Après cinq années de travail, Yamina Bachir-Chouikh a lancé enfin son premier long métrage, en l’occurrence « Rachida » (2002) qui traite de la décennie noire en Algérie. Le film a été primé et nominé à plusieurs festivals dont Cannes dans son édition de 2002.

L’enterrement de feu Yamina Bachir-Chouikh aura lieu cet après-midi au cimetière d’El Alia.

Continue Reading
Advertisement
Comments