Chakib Khelil « a refusé » de payer une rançon de 200 mille dollars

Chakib Khelil refuse de payer une rançon de 200 000 dollars

Crédit photo: DR | Chakib Khelil refuse de payer une rançon de 200 000 dollars

[mm_ad_placement id="4"]
[mm_ad_placement id="6"]
[mm_ad_placement id="22"]
[mm_ad_placement id="16"] [mm_ad_placement id="17"]

Selon le communiqué qui vient d’être publié par l’administrateur de sa page officielle, Chakib khelil a été sommé de « payer une rançon de 200 mille dollars américains en contrepartie de la restitution de sa page Facebook », piraté hier tard dans la soirée de mercredi. Accompagné de deux impressions d’écran de l’ultime discussion que l’ancien ministre avait échangé avec son cyber agresseur, pour négocier un accord.

« badge bleu »

Deux heures plus tard, l’administrateur a pu récupérer le contrôle de la page en prenant contact avec l’administration du réseau social. À noter que la page Facebook de l’homme politique est libellée par le « badge bleu », qui correspond à une « page ou profil authentique d’une personnalité publique, société de médias ou marque vérifiés par le dépôt de documents officiels ». Le communiqué rédigé par le porte-parole de l’ancien ministre termine par un verset coranique évoquant le châtiment réservé aux fourbes.

[mm_ad_placement id="18"] [mm_ad_placement id="15"]