Connect with us

Politique

Candidat à la dernière présidentielle: Azzeddine Mihoubi auditionné par le juge

Melissa NAIT ALI

Published

on

© Azzedine Mihoubi, ancien ministre de la culture, auditionné par la justice

L’information a été confirmée cet après midi. L’ancien ministre de la culture et candidat à la présidentielle contestée du 12 décembre dernier, Azzeddine Mihoubi, a été auditionné, aujourd’hui, par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais.

L’homme, un ex-secrétaire général du RND, un parti proche du pouvoir, s’est présenté au tribunal en compagnie de son avocat, où il a été entendu dans le cadre d’une enquête liée à la « mauvaise gestion » et à « la dilapidation des deniers publics » dans le secteur de la culture durant la période allant de 2016 à 2019.

C’est-à-dire à l’époque où il a été en charge de ce secteur, dans les gouvernements d’Abdelmalek Sellal et d’Ahmed Ouyahia. Il a été, selon des sources proches du dossier, entendu notamment sur l’organisation de certains festivals par le ministère de la culture.

Cette affaire, ajoute-t-on, a été enclenchée suite aux déclarations de la productrice cinématographique et audiovisuelle Hadj Djilani Samira, ancienne directrice au ministère de la Culture.

Pour rappel, cette dernière a été placée sous mandat de dépôt en avril dernier, par le tribunal de Bir Mourad Rais. Elle est poursuivie pour plusieurs chefs d’inculpations, dont « blanchiment d’argent », « abus de fonction », « dilapidation de deniers publics » et « transfert illicite de capitaux vers l’étranger ».

La décision du tribunal a été prise, un mois après avoir été interdite de quitter le territoire national. Hadj Djilani Samira avait occupé le poste de directrice centrale au ministère de le culture, comme elle a été directrice de communication du candidat Azzedine Mihoubi lors de la campagne électorale pour l’élection présidentiel de 12 décembre 2019.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR