Connect with us

En continu

CAN-2019: défaite historique de l’Algérie devant le Bénin

Vainqueur lors du match de la 3e journée des éliminatoires de la CAN-2019 (groupe D), au stade Mustapha Tchaker de Blida (2-0), la sélection algérienne avait la possibilité de valider son ticket pour le Cameroun dès ce mardi. Malheureusement sur le terrain, il n’en fut rien.

Avatar

Published

on

L’Algérie s’est inclinée devant le Bénin, au stade de l’Amitié de Cotonou pour la première fois de son histoire devant cet adversaire sur le score d’un but à zéro. Le coach Djamel Belmadi avait décidé lors de cette partie de se passer de Attal, Taïder, Mahrez, Bounedjah et Benzia.

Il a préféré faire confiance à Mandi, Guedioura, Feghouli, Belfodil et Ghezzal. Mais sur le terrain, cela n’a eu aucun impact sur le jeu des Verts. Pire, les Algériens ont été incapables de se créer une seule occasion lors du premier half. Et comme souvent, la défense a montré ses faiblesses habituelles. Ainsi à la 16e minute de jeu, Sességnon s’en va se débarrasser de trois défenseurs et servir D’Almeida, qui fusille M’bolhi en pleine course.

Bénin réduit dix

Les Algériens sont revenus des vestiaires avec beaucoup plus de volonté avec un premier occasion de Brahimi, qui n’a pas pu accrocher le cadre (49’). Les poulains de Belmadi ont même bénéficié d’un coup de pouce inattendu avec l’exclusion du meilleur joueur des Écureuils et

capitaine d’équipe Sességnon à la 54 après des échanges de politesses avec l’arbitre namibien, Jackson Pavaza. Les rentrées en jeu respectivement de Bounedjah, Mahrez et Ouanès à la place de Ghezzal, Bentaleb et Belfodil ont apporté un plus. Certes, les Algériens ont eu quelques opportunité comme celle ce Bounedjah (90’ + 5) ou encore celle de Ounès (90’ + 10) sur la transversale, mais sans changement au score.

Il est peut-être utile de préciser que le référée de cette partie a ajouté 10 minutes de temps addition nel. Finalement la rencontre s’est achevée sur le score d’un but à zéro avec la toute première victoire du Bénin devant l’Algérie.

La sortie de Cotonou prouve que le chemin du retour des Verts au premier plan africain est encore très loin avec un jeu approximatif et des défaillances inquiétantes en défense, mais aussi au milieu et en attaque. La seule consolation après cette confrontation, c’est que l’Algérie conserve toujours la tête du groupe D (7 points) à la différence des buts devant le Bénin (+2 contre 0).

 

 

 

 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR