BTPH: « 175 000 ouvriers BTPH sont menacés de se retrouver sans emploi à la veille de la rentrée sociale »

Crédit photo: DR

Grand Angle (300x600)

La production aurait baissé de 70 à 80%. L’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) a tiré la sonnette d’alarme ce mercredi sur la situation économique de l’industrie de fabrication des matériaux de construction

 

Adsence Milieu article

Cette baisse de production dans de l’industrie de fabrication des matériaux de construction menace la pérennité de plus de 36 500 entreprises. Selon l’AGEA, ces entreprises sont en voie de fermeture. Partant de ce constat, 175 000 ouvriers BTPH sont « menacés de se retrouver sans emploi et ce à la veille de la rentrée sociale », avertit l’association dans un communiqué publié ce mercredi et repris par TSA.

« Les portes du siège de l’AGEA demeurent grandement ouvertes au comité de dialogue qu’est le panel de dialogue et de médiation ainsi que l’ensemble de nos partenaires publics ou privés. Il est temps de se rassembler pour l’intérêt suprême du pays », estime l’AGEA.

Adsence Milieu article