Connect with us

Société

Bouira : Des marches pour Tamazight empêchées

Kenza Ait Bachir

Published

on

Une centaine de jeunes manifestants ont tenté de marcher en ce début d’après-midi, depuis la ville de Bechloul vers chef-lieu de wilaya de Bouira, a-t-on appris de sources locales. Les marcheurs qui scandaient des slogans au profit de la langue Tamazight ont été empêchés par un dispositif sécuritaire impressionnant mis en place.  Plusieurs véhicules de la gendarmerie nationale et de la police ont été déployés dés les premières heures de la matinée. Au centre de ville de Bouira, ce sont les lycéens qui n’ont pas pu marcher suite à l’intervention des agents de l’ordre. Les forces de sécurité ont recouru à la matraque pour disperser la foule. Selon des sources sécuritaires, une dizaine de jeunes lycéens ont été arrêtés. Les quartiers de la ville ont été entièrement quadrillés par les policiers déployés depuis plus d’une semaine.

Plusieurs appels à des marches pour demain ont été lancés sur les réseaux sociaux.  Le comité autonome des étudiants de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, a appelé à une marche prévue pour demain au chef-lieu de wilaya. Les mêmes revendications visant la promotion de la langue Tamazight ont été portées dans le communiqué, qui appelle aussi à la réouverture des départements de l’université. Les étudiants ont par ailleurs, exigé la dissolution des deux organisations estudiantines (UGEL et ONEA).

Un communiqué diffusé par la cellule de crise des étudiants dénonce « tout compromis et exploitation politique de l’identité Amazighe.»

Société

Coronavirus : 475 nouveaux cas et 9 décès supplémentaires en 24h

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

475 nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés durant les dernières 24h en Algérie, selon le bilan de ce mardi 7 juillet. Un nouveau record quotidien de contaminations.

Ce nouveau bilan porte le nombre total de cas recensés à 16879. S’agissant du nombre de décès , celui-ci a atteint un total de 968 après le recensement de 9 nouveaux cas ces dernières 24h.

En outre, 210 nouveaux cas de guérisons ont été signalés ce mardi. Ainsi le nombre total de personnes guéries s’élève à 12094.

Enfin, pour les patients qui se trouvent actuellement en soins intensifs, le bilan d’aujourd’hui indique que leur nombre est de 55.

Continue Reading

Société

Meurtre d’une avocate à Bouira : les suspects arrêtés

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Yasmine Terrafi, jeune avocate de 28 ans, a été retrouvée morte lundi soir dans sa voiture sur la route nationale N18 reliant les deux communes de Bir Ghbalou et Ain Bessam, avaient rapporté plusieurs de ses collègues.

Ce mardi, l’ordre des avocats de Bouira, dont la victime était membre, a affirmé, via un communiqué, que leur collègue n’est pas décédée de mort naturelle mais qu’elle a été assassinée par des personnes de sa région.

L’ordre des avocats a également fait savoir que les personnes suspectées de l’assassinat de la jeune avocate ont été arrêtées soulignant qu’elles sont actuellement sous investigation.

Continue Reading

Société

CHU d’Oran : quatre employés suspendus suite à une erreur sur l’identité de deux personnes décédées

Avatar

Published

on

By

Quatre fonctionnaires, dont un médecin, du Centre hospitalo-universitaire “Dr Benzerdjeb” d’Oran ont été suspendus, en attendant leur traduction en conseil de discipline, pour avoir remis par erreur aux familles les dépouilles de deux personnes décédées qui ne sont pas les leurs, a-t-on appris lundi auprès de la cellule de communication du CHUO.

Le directeur de permanence, le médecin de permanence au service de médecine légale et deux employés au service de la morgue ont été suspendus à titre conservatoire par l’administration de l’hôpital suite à une erreur dans la remise, samedi dernier, de deux dépouilles à leurs proches, a-t-on précisé.

L’incident est dû à la grande pression que vit cet établissement hospitalier et ses travailleurs suite à la propagation de la pandémie du Covid-19 dans le pays en général et à Oran en particulier, a-t-on souligné.

Une vidéo diffusée samedi dernier sur les réseaux sociaux montre des personnes de la région de Mohammadia (wilaya de Mascara) réclamant la dépouille de leur parent victime du coronavirus qui serait inhumé par une autre famille, tout en déclarant avoir reçu la dépouille d’une femme par erreur.

L’enterrement des personnes victimes du Covid-19 s’effectue suivant un protocole précis défini par le ministère de la Santé, à savoir dans un cercueil hermétiquement fermé.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR