Connect with us

Société

Bouira: Marche emêpchée, autoroute bloquée

Encre une fois, les habitants de Bouira ont été empêchés de marcher malgré les appels pacifiques. Amnesty International réagit et interpelle les autorités.

Kenza Ait Bachir

Published

on

Les agents de la police ont une nouvelle fois empêché des étudiants de marcher depuis la gare routière de la ville de Bouira vers le siège de la wilaya. Une centaine d’étudiants ont répondu présents à un appel lancé par le collectif libre des étudiants de l’université dénonçant la fermeture de l’université annoncé mercredi dernier par le conseil scientifique présidé par le recteur.

Les étudiants soutenus par des lycéens et quelques citoyens ont observé un rassemblement qui a été vite dispersé par les forces de l’ordre. Des pancartes et banderoles ont été malgré ça imposées par les manifestants tout en scandant scandant des slogans en faveur de la promotion de la langue Tamazight et autres dénonçant le recours à la matraque. On pouvait lire entre autres sur les pancartes des manifestants : « non à la violence ». « Non à la répression et non à la loi de finances 2018 ».

Une source sécuritaire a révélé à interlignes Algérie que « plus de 60 personnes ont été arrêtés puis, dirigés vers le commissariat central de la ville suite à des interventions musclées des agents de la police nationale ».

Dans les villes voisines, à savoir El Esnam et Adjiba, d’autres protestataires ont utilisé des pneus auxquels ils ont mis feu pour interrompre la circulation sur l’autoroute reliant Bouira et Béjaia à hauteur des ces deux localités de la wilaya. Il a fallu l’intervention de la gendarmerie nationale pour rétablir la circulation à son état normal.

La directrice dAmnesty International en Algérie Hassina Oussedik dénonce cette répression et estime que « malgré les obligations auxquelles l’Algérie est tenue en matière de droits humains, au titre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et les garanties relatives aux droits à la liberté d’expression et de manifestation pacifiques inscrites dans la Constitution, les autorités continuent de réprimer les manifestations pacifiques. Il est temps de lever toutes les restrictions imposées au droit à la liberté d’expression et de manifestation pacifique. » 

Société

SEAAL : Suspension d’alimentation en eau potable dans 4 communes à Alger

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Suspension d'alimentation en eau potable dans 4 communes à Alger

Une suspension d’alimentation en eau potable dans les communes de Kouba, Sidi M’hamed, Hussein Dey et Belouzdad, suite a un incident qui s’est produit, ce mercredi 3 juin, sur une canalisation principale de distribution localisée dans la commune de Kouba, indique un communiqué de la société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger (SEAAL).

Le communiqué précise que “les travaux de réparation viennent d’être engagés, et que la remise en service de l’alimentation en eau potable se fera progressivement dès la fin des travaux prévue durant la nuit du Mercredi 03 juin 2020 à Jeudi 04 juin 2020“.

SEAAL met en place un dispositif de citernage, afin d’assurer les usages prioritaires (établissements publics et hospitalier)“, conclut le communiqué.

Continue Reading

Société

Coronavirus-nouveau bilan : 107 cas d’infection et 6 décès supplémentaires ces dernières 24h

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

107 nouveaux cas confirmés au coronavirus et 6 nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures en Algérie, selon le dernier bilan communiqué ce mercrdi par le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar.

Ainsi, le nombre total de contaminations s’élève à 9733 et celui des décès à 673, précise Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie.

En outre, le bilan de ce mercredi fait état de 151 nouvelles guérisons, ce qui porte le nombre total à 6218.

Continue Reading

Société

Electricité et gaz : recours à l’estimation automatique dans la facturation de la consommation

Avatar

Published

on

By

© DR |

La société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (filiale du groupe Sonelgaz) a annoncé, mercredi, sa décision de recourir à l’estimation automatique de la consommation moyenne de l’électricité et du gaz, affirmant que l’opération de distribution des factures aux abonnées a débuté cette semaine.

Contactée par l’APS, Mme Fatima Zahra Merzougui, chargée de la communication à la Sonelgaz a souligné que pour éviter un cumul des redevances de consommation (RC) pour les abonnées, la société a recouru «à l’estimation automatique des niveaux de consommation de l’électricité, afin de garantir le respect du calendrier de facturation ».

«Les abonnées n’étant pas parvenus à payer leurs factures de consommation via le site lancé par la société depuis le début du confinement sanitaire en mars dernier, en raison d’un manque de maîtrise de ce mode de paiement, la société a recouru au système classique de paiement via les agences commerciales », a-t-elle soutenu.

«Le système de télépaiement, adopté par la société s’inscrit dans le cadre des mesures de prévention contre le nouveau coronavirus, visant à préserver la santé du citoyen et celle des travailleurs au niveau des agences commerciales», a-t-elle poursuivi.

Cependant, la société rassure ses clients de la continuité de l’approvisionnement en gaz et en électricité même pour les factures impayées, et ce jusqu’à la levée du confinement sanitaire, a ajouté la même responsable.

«La société a commencé, en début de semaine, la distribution des factures aux abonnées et les équipes techniques ont entamé le relevé des compteurs», a-t-elle fait savoir.

Mme Merzougui a indiqué, dans ce sens, que les agences commerciales de la société demeurent à l’écoute des préoccupations et doléances des citoyens.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR