Suivez-nous

Politique

Bouira: Le wali s’en prend au correspondant d’El Watan

Kenza Ait Bachir

Publié

le

Le wali de Bouira récidive ! Ne trouvant pas d’arguments pouvant justifier le retard accumulé dans la gestion des projets inscrits dans le cadre du programme « zones d’ombre », l’une des priorités du gouvernement Djerad, le wali de Bouira, Lakhal Ayat Abdeslam, a profité de l’organisation d’une session de l’assemblée populaire de la wilaya de Bouira, (APW), décidément devenue sa tribune préférée, pour s’attaquer et surtout critiquer toute initiative contrariant sa gestion des affaires de la wilaya.

Lors de son intervention devant cette Assemblée, ce commis de l’Etat s’en est pris au journaliste et correspondant d’El Watan, Amar Fedjkhi. Notre confrère présent dans la salle a été surpris, à l’instar de ses confrères et des élus locaux, de l’attitude du wali.

« Un journaliste connu pour ses positions, ses écrits ainsi que son journal qui continue de douter de toute action émanant de l’administration et des autorités, a consacré un article mensonger par apport aux projets de zones d’ombre », déclare-t-il. Pour rappel, Lakhal Ayat Abdeslam n’est pas à son premier impair. Il avait qualifié, lors de la précédente cession de l’APW, un élu du FFS de « petit-minable ».

Notre confrère d’El Watan, qui a beaucoup travaillé ces derniers temps sur la gestion et surtout le retard qu’accusent les localités de la région en matière de développement, est décidément devenu la cible des responsables dans la région. Il a été interdit durant plusieurs années, d’accéder au siège de la wilaya. Une décision prise par un ancien wali. Les directions de wilaya ont été aussi instruites de ne pas recevoir le journaliste.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR