Connect with us

Société

Bordj Badji Mokhtar: des enseignantes victimes d’agressions

Published

on

Des enseignantes ont été la cible d’agressions dans la nuit du lundi au mardi 18 mai à Bordj Badji Mokhtar. Les professeurs se trouvant dans un état psychologique des plus lamentables, ont subi de “graves blessures” et se trouvent actuellement à l’hôpital, a annoncé le Syndicat algérien de travailleurs de l’Education (SATE) dans un communiqué.

Selon la même source, les victimes au nombre de 10, se sont fait agressées à 2H00 du matin par des “individus inconnus” dans leur logement de fonction numéro 10 situé dans l’enceinte de l’établissement. “Ils les ont agresser à l’aide d’arme blanche, leur faisant subir le martyre pendant deux heures“, et ce, en présence d'”un nourrisson“, indique le communiqué.

Suite à ce drame, “les enseignantes se trouvant dans un état psychologique catastrophique, ont été conduites à l’hôpital“, “quelques-unes d’entre elles ont subi des blessures extrêmement grave, et se sont faite voler leurs téléphones, ordinateurs ainsi que des sommes d’argent“, lit-on dans le communiqué.

C’est pourquoi, le syndicat dénonce une agression “inhumaine, barbare et lâche“. Ceci est la “quatrième et la plus dangereuse agression dans cette école ainsi que dans d’autres écoles dans ladite région“, s’indigne le syndicat.

Ces agressions ont été dénoncées par les enseignants, mais n’ont pas été prises en considération, surtout lors ce qu’il s’agit de leur demande principale qui est de garantir la sécurité“, poursuit le communiqué.

Suite à cela, et au vu des agression répétées envers les enseignants ainsi que le manque de sécurité, il a été décidé de “suspendre les cours ainsi que tous les examens officiels et le retrait collectif de cette région qui demeure menaçante pour les éducateurs“.

Pour rappel, les enseignantes victimes de cette agression sont toutes du nord du pays, elles s’étaient rendues dans cette région reculée du pays pour enseigner.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR