Connect with us

Accueil

Benjamin Stora remet à Tebboune un message écrit de Macron

Published

on

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu mercredi 6 juillet, l’historien français Benjamin Stora, indique la présidence dans un communiqué.

Benjamin Stora se trouve en Algérie «pour assister aux festivités commémoratives du 60e anniversaire de la fête de l’indépendance», précise la même source. Et à l’occasion de cette audience, Stora «a remis (au Président Tebboune) un message écrit du président français Emmanuel Macron», ajoute le palais d’El Mouradia.

Lundi 4 juillet, Macron a exprimé son vœu de renforcer les liens entre l’Algérie et la France. «L’anniversaire des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie est l’occasion pour le président de la République d’adresser par une lettre au président Tebboune ses vœux au peuple algérien et de dire son souhait que se poursuive le renforcement des liens déjà forts entre la France et l’Algérie», a indiqué la présidence française dans un communiqué.

Cette nouvelle «lune de miel» qui se dessine à travers des pas et des gestes de plus en rapprochés, intervient après un froid glacial qui a caractérisé les relations entre les deux pays.

Depuis octobre 2021, la relation Alger-Paris s’est dégradée, suite à des propos d’Emmanuel Macron qui a été jusqu’à s’interroger sur «l’existence d’une nation algérienne» avant la colonisation française.

La réaction d’Alger qui a jugé ces propos «inacceptables», était immédiate. L’ambassadeur d’Algérie à Paris a été rappelé et le survol de l’espace aérien algérien a été interdit aux avions militaires français ralliant le Sahel. 

Le froid aura duré donc plusieurs mois, même si entre temps des rapprochements ont été entrepris par Paris et Emmanuel Macron ait exprimé « ses regrets » sur la polémique qu’ont suscité ses propos.

Ce n’est qu’en février 2022 que le ciel s’est dégagé sur la relation bilatérale, quand un avion militaire français a pu, enfin, traverser l’espace algérien “avec l’accord formel des autorités locales”, avait confié l’état-major des armées françaises à l’AFP.

Au lendemain de la réélection de Macron pour un second mandat en avril dernier, le président Tebboune lui a adressé ses « félicitations« , lui exprimant par la même occasion son souhait de le voir « visiter prochainement l’Algérie« .

Continue Reading
Advertisement
Comments