Connect with us

Société

BEM/BAC 2020: le protocole des mesures de prévention dans les centres d’examen dévoilé

Avatar

Published

on

© DR |

Le ministère de l’Education nationale a dévoilé mercredi le protocole spécial, approuvé par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la Covid-19, portant mesures de prévention à mettre en place au sein des centres de déroulement des examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat session 2020.

Elaboré par des experts et des professionnels, ce protocole, dont une copie est parvenue à l’APS, prévoit la désignation d’un chef adjoint, dans chaque centre de déroulement, pour s’occuper de l’aspect préventif et sanitaire durant la période des examens du BEM et du BAC, prévus septembre prochain.

A signaler que le protocole en question inclut plusieurs mesures de prévention à appliquer au sein des centres de déroulement.

Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout s’était enquis, lors de ces visites d’inspection, des travaux des groupes de travail qui veillaient sur l’élaboration de ce document au siège de l’Office national des examens et concours (Onec) à Kouba.

Le protocole prévoit la stérilisation et la désinfection de toutes les structures relevant du centre de déroulement des examens, avant son ouverture et la fermeture des locaux et structures non exploités, tout en s’assurant de la disponibilité des fournitures médicales nécessaires et de la désinfection des bâches à eau.

Pour ce qui est des mesures préventives à l’intérieur des classes, le document fait état d’une disposition des tables et chaises de manière à assurer le respect de la distanciation physique à l’intérieur de la salle, de plus d’un mètre entre les candidats, tout en s’assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en nombre et quantités suffisants.

Le document exige de mettre à disposition, les solutions hydro-alcooliques (SHAL) en quantité suffisante à l’entrée du centre et en salle de travail, à la portée aussi bien des candidats que des encadreurs, avec la nécessité de mettre à disposition, l’eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé.

Autres mesures prévues, la mise en place de pancartes et bandes colorées, la pose d’une peinture et d’un marquage de couleur au sol et de barrières physiques à même d’assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l’affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant consignes de sécurité, mesures préventives et sanitaires ainsi que mesures et gestes devant être observés. 

Soucieux de la sécurité de tous durant les jours du déroulement des épreuves, le ministère de l’Education nationale veillera au nettoyage quotidien et la désinfection des salles après les épreuves de matin et de l’après-midi ainsi qu’à la restriction de  l’utilisation des climatiseurs, sauf en cas de nécessité.

Le document dévoilé par le ministère évoque également la nécessité de respecter la distanciation sociale d’au moins un mètre entre les candidats et la prise de toutes les dispositions nécessaires pour l’application de cette procédure à l’entrée et à la sortie, dans les cours et les couloirs ainsi qu’à l’intérieur des salles d’examen, tout en empêchant l’entrée de toute personne non autorisée aux centres d’examen.

Le protocole de santé a aussi fait obligation à tout un chacun de porter les masques de protection, d’aseptiser les enveloppes des sujets avant leur ouverture et de demander aux enseignants de se laver les mains avant de distribuer et de récupérer les feuilles d’examen après la fin de chaque épreuve.

Par ailleurs, les dispositions du protocole obligent les responsables des centres de placer des lingettes antiseptiques pour les chaussures à l’entrée principale du centre, d’assurer l’hygiène et la désinfection permanente des sanitaires et d’ouvrir les fenêtres des salles pour assurer une aération naturelle.

Dans le cas où une température supérieure à 37 ou un symptôme (toux, rhume, éternuements …) sont enregistrés à l’intérieur du centre, les procédures font obligation au responsable chargé de l’aspect préventif et sanitaire de rassurer le candidat, de ne pas empêcher le bon déroulement de l’accueil, d’effectuer un examen immédiat et diagnostiquer les cas éventuels en isolant le candidat dans une salle prévue à cet effet afin de lui permettre de passer l’examen.

Outre les dispositions sanitaires, le protocole insiste sur l’affectation d’encadreurs des deux sexes en vue de contrôler les candidats par le biais d’un détecteur de métaux, en plus des fouilles manuelles et du retrait de tous les moyens et dispositifs de communication électroniques ainsi que des documents non autorisés.

A noter qu’un autre protocole de prévention a été également élaboré au profit des candidats aux épreuves de l’éducation physique et sportive (EPS).

Ce document assure l’intégrité et la santé des élèves, compte tenu des risques pouvant être occasionnés par le contact entre eux, ou encore suite à l’utilisation des mêmes outils qu’exigent certaines disciplines de cette matière.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Tipaza: Secousse tellurique de magnitude 3,2

Feriel Bouaziz

Published

on

Une secousse tellurique de magnitude 3,2 sur l’échelle de Richter a été enregistrée ce jeudi à 11h16 dans la wilaya de Tipaza, rapporte le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) via un communiqué diffusé sur Facebook.

l’épicentre de la secousse a été localisé a 12 KM au sud de Damous W.Tipaza, selon le CRAAG.

Continue Reading

Société

Prolongation des mesures de confinement: la wilaya d’Alger maintient la validité des autorisations exceptionnelles

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Suite à la décision de reconduire le confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h et les mesures qui l’accompagnent, la wilaya d’Alger a annoncé, jeudi, le maintien de la validité des autorisations exceptionnelles de circulation délivrées par la wilaya d’Alger et les circonscriptions administratives y relevant.

Via un communiqué diffusé sur sa page Facebook, la wilaya d’Alger a rappelé qu’il a été décidé de reconduire, pour une durée de trente jours à partir de ce jeudi, la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h pour wilayas dont Alger.

Elle a également rappelé que la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends a été levée mercredi tandis que celle interdisant le transport public de voyageurs inter-wilayas reste maintenue.

Dans ce sens, la wilaya d’Alger a informé que les autorisations exceptionnelles de circulation délivrées par la wilaya d’Alger et les circonscriptions administratives y relevant après le 15 mai restent valides. Les bénéficiaires n’ont donc pas besoin d’introduire une nouvelle demande.

Continue Reading

Société

Les rassemblements toujours interdits: Dix nouvelles wilayas non-concernées par le confinement

Melissa NAIT ALI

Published

on

"Les postulants à la candidature à l'élection présidentielle du 18 avril prochain sont conviés à procéder au retrait des formulaires de souscription individuelle au siège du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire" rapporte un communiqué relayé par l'APS.
© DR | Palais du gouvernement


Le premier ministère annonce de nouvelles décisions concernant le confinement partiel, en vigueur depuis le mois de mars dernier pour lutter contre la propagation de Covid-19. Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, le gouvernement a décidé d’adapter la liste des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile.

Cette liste, précise la même source, est ramenée de 18 à 11 wilayas. En effet, selon le document du premier ministère, il a été décidé de lever la mesure de confinement partiel à domicile pour dix (10) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration. Il s’agit des wilayas de Bouira, Tebessa, Médéa, Illizi, Boumerdes, El Tarf, Tindouf, Tipaza, Ain Defla et Relizane.

En revanche, la mesure de confinement partiel de 23h au lendemain à 6h du matin est reconduite, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er octobre 2020, pour huit (8) wilayas, à savoir : Bejaia, Blida, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Annaba et Oran. Le gouvernement réinstaure également le confinement, pour une durée de trente (30) jours, pour trois (3) wilayas, enregistrant une recrudescence des cas de contamination, à savoir : Batna, Sétif et Constantine.

« Toutefois, les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes les mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », précise le communiqué.

Toujours pas d’ouverture des frontières et pas de transport inter-wilayas

S’agissant du transport, le gouvernement annonce une nouvelle mesure. Il décide de lever l’interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends. Mais il maintient l’interdiction de la reprise du transport inter-wilayas en dépit des réclamations des transporteurs.

L’ouverture des frontières et la reprise du trafic aérien n’est aussi pas à l’ordre du jour. L’exécutif maintient, indique la même source, « la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements ».

« Le Gouvernement indique que l’évolution positive de la situation épidémiologique, enregistrée ces derniers jours, ne doit en aucun cas inciter à un quelconque relâchement de la vigilance, ni à des négligences quant à la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des protocoles sanitaires ainsi que le strict respect de toutes les mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) », précise le communiqué.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR