Connect with us

Accueil

Bejaia: Un salon du livre interdit par les autorités locales  

Published

on

Un salon du livre qui devait se tenir les 20 et 21 mai à Tizi n Berber dans la wilaya de Bejaia, vient d’être interdit par les autorités locales, indiquent les organisateurs.

«C’est avec un grand regret que nous annonçons l’annulation du Salon du livre qui est prévu pour le 20 et 21 mai 2022», écrit l’association socioculturelle Waggaz, dans un communiqué.

A l’origine de cette interdiction, la daïra d’Aoukas signifie aux organisateurs de «n’avoir pas eu d’autorisation pour l’activité» auprès des ses services, explique la même source. Pourtant, l’association affirme détenir «l’autorisation du P/APC de Tizi n Berber portant sur l’utilisation de la bibliothèque municipale pour organiser le salon du livre».

Elle ajoute que c’est sur la base de cette même autorisation qu’elle n’a pas jugé utile d’aviser les autorités de daïra. Hélas, cette dernière impose son «veto» et met fin aux espoirs de nombreux mordus du livre, des auteurs et éditeurs inscrits.

Mais elle prive surtout les habitants de la wilaya de Bejaia et visiteurs d’ailleurs qui trouvaient en cette première édition du livre de Tizi n Berber, «une initiative à encourager».

Le débat d’idées dérange?

Les réactions sur la toile dénoncent une interdiction maquillée pour faire barrage au débat d’idée. «Les enjeux sont ailleurs. Cessons d’imputer ces interdictions aux méfaits de la bureaucratie. Le livre, le débat d’idées et même la lecture dérangent et inquiètent le système», dénonce Kader Sadji, animateur et responsable du Café littéraire de Bejaia, sur sa page facebook.  

Le salon du libre de Tizi n Berber devait se dérouler les 20 et 21 mai à la bibliothèque municipale. Expositions, moments de lecture, vente par dédicaces étaient au programme annoncé, avec la participation de plusieurs dizaines d’auteurs.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR