Connect with us

Accueil

Bejaia: un an de prison ferme requis contre Mira Moknache

Published

on

Le procureur de la république près le Tribunal de Bejaia, a requis un an de prison ferme assortie d’une amende de 20.000 DA, à l’encontre de l’enseignante universitaire Mira Moknache, indique  jeudi 23 juin le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le procès de l’enseignante et de deux autres militants, Malek Sbahi et Djamel Ikni en l’occurrence, s’est déroulé aujourd’hui au même tribunal, pour le chef d’inculpation d’«atteinte à l’unité et à la sécurité nationales», précise la même source.

Le verdict est mis en délibéré pour le 7 juillet prochain.

Engagée dans le mouvement syndical, Mira Moknache, enseignante à la Faculté des sciences économiques de Bejaia, a fait face depuis 2019 à une série d’affaires en justice qui l’ont conduit devant les tribunaux d’Akbou, de Bejaia et d’Alger, tous pour ses positions politiques et son militantisme. 

Le 5 avril dernier, la Cour de Bejaia l’a condamnée à un an de prison avec sursis.   

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR