Connect with us

Politique

Béjaïa : Trois ans de prison ferme requis contre trois manifestants

Published

on

© DR |

Le procureur près le tribunal de Béjaïa a requis ce mercredi une peine de trois ans de prison ferme et 200.000 DA d’amende contre trois manifestants.

Il s’agit de Yanis Adjila, Marzouk Touati et Amer Berri arrêtés lors de la marche du vendredi 12 juin à Béjaia.

Les deux militants Yanis Adjila et Marzouk Touati sont poursuivis pour “incitation à attroupement, publication et distribution de publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement”, selon le CNLD.

Amar Berri est, lui, poursuivi pour “atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué, incitation à attroupement non armé, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement”, selon la même source.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR