Connect with us

Politique

Béjaïa : Les élus RCD refusent d’afficher le portrait du président de la République

Avatar

Published

on

© DR | Marche des maires à Tizi Ouzou ( Photo archives)
© DR | Marche des maires à Tizi Ouzou ( Photo archives)

Les élus locaux du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) de la wilaya de Béjaïa montent au créneau et annoncent avoir décidé de ne pas afficher le portrait du président de la République, pratique imposée à toutes les institutions publiques à travers le territoire national.

En effet, dans un communiqué parvenu à notre rédaction il est écrit que les maires du RCD de « Bgayet, décidons de ne pas accrocher le portrait de Abdelmadjid Tebboun dans nos bureaux et enceintes de nos mairies ».

Trois semaines après son investiture, Abdelmadjid Tebboune dont l’élection souffre de légitimité aux yeux de l’opinion populaire qui le manifeste lors des marches du Hirak en entonnant des slogans à cet effet, doit désormais faire face à cet autre front ouvert par les maires du RCD.

Après avoir refusé d’encadrer l’élection présidentielle, les maires RCD de Béjaïa voient en cette pratique, qu’ils qualifient de « doctrine régnante de la suprématie du cadre », comme une politique de « l’appeau ». Ce qui équivaudrait à une image subliminale utilisée à des desseins dénoncés par le communiqué « Ces derniers ne sauront orienter nos décisions mûres et réfléchies », est-il déclaré tout en dénonçant l’intention que les maires prêtent à la présence des portraits du Président de la République dans les institutions publiques « nous ne sommes point adeptes des pressions juvéniles des apprentis politicards versés dans la bondieuserie de l’avilissement ».

Un bras de fer est désormais engagé.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR