Connect with us

Société

Bac 2021: Des sanctions “sévères” contre les fraudeurs

Published

on

Des sanctions sévères allant jusqu’à la prison ferme sont promises en cas de fuite de sujets de l’examen officiel de l’épreuve du baccalauréat de cette année, a annoncé le procureur adjoint de la Cour de Saida lors d’une sortie médiatique cette matinée.

La magistrat a affirmé que toutes les mesures ont été mises en place pour le bon déroulement de l’épreuve du baccalauréat et contre toute fuite de sujets, comme a été le cas les années précédentes et à plusieurs reprises.

Se basant sur le Code Pénal, le procureur adjoint a averti contre “toute action qui porterait atteinte à le crédibilité les examens officiels“. Les auteurs de toute action portant atteinte à la probité des examens et concours risquent jusqu’à 3 ans de peison ferme avec de lourdes amendes.

En effet, l’article 253 bis 6 prévoit une peine de 1 an à 3 ans de prison et une amende de 100 000 DA à 300 000 DA, contre toute personne qui diffuse ou divulgue, avant ou pendant les examens et concours, les questions et ou corrigés des sujets d’examen finaux d’enseignement primaire, moyen, secondaire, supérieur ou de la formation et de l’enseignement professionnels ainsi que des concours professionnels nationaux. Est passible des mêmes peines quiconque se substitue au candidat lors des examens et concours cités.

Dans le cadre de la lutte contre la fuite des sujets de l’épreuve du baccalauréat, le gouvernement algérien va jusqu’à couper la connexion internet sur tout le territoire national durant toutes les journées des examens.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR