Suivez-nous

Monde

Autorisation du vaccin de Pfizer et BioNTech: le Royaume-Uni défend sa décision

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le Royaume-Uni a défendu ce vendredi sa décision d’autoriser le vaccin contre le coronavirus co-développé par Pfizer et BioNTech. Cette autorisation, qui est la première mondialement, a valu au Royaume-Uni beaucoup de critiques notamment sur la rapidité du processus. Pourtant, les britanniques assurent que leur décision “répond à toutes les normes de sécurité”.

L’agence britannique des réglementations des médicaments et des produits de Santé (MHRA), qui est derrière l’autorisation d’utilisation, a défendu ce vendredi son choix en assurant que le “vaccin” né du duo américano-allemand répond “aux normes”.

“Aucun vaccin ne serait autorisé au Royaume-Uni s’il ne respectait pas les normes de sécurité, de qualité et d’efficacité”, a déclaré l’Agence indépendante via un communiqué rapporté par l’AFP.

“Tout vaccin fait l’objet de solides essais cliniques conformes aux normes internationales”, a-t-elle ajouté.

Si le choix a été “rapidement” fait, explique l’agence, c’est parce qu’elle examinait en continu les données fournies par Pfizer et BioNTech alors que des essais cliniques étaient encore menés sur l’homme. La MHRA explique qu’elle n’a pas attendu que toutes les données soient réunies pour commencer son inspection.

Pour rappel, le Royaume-Uni a accordé mercredi son feu vert pour l’utilisation du vaccin développé par Pfizer et BioNTech contre le coronavirus, devenant ainsi le premier pays au monde à autoriser un vaccin.

“Le gouvernement a accepté aujourd’hui la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’approuver l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer / BioNTech”, a déclaré un porte-parole du ministère, ajoutant que le vaccin sera disponible dans “tout le Royaume” à compter de “la semaine prochaine”.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR