Connect with us

Santé

Au moins trois projets sont sur le point d’aboutir : les vaccins de l’espoir !

Published

on

© DR | Covid-19, les chercheurs ont abouti à la mise en point d'un vaccin


La recherche mondiale d’un vaccin contre le nouveau coronavirus débouche sur des succès. La persévérance des scientifiques de plusieurs pays s’avère payante. Au moins trois projets sur près de 160 lancés depuis l’apparition de cette pandémie sont sur le point d’aboutir.


L’espoir renaît. Ils sont l’œuvre de chercheurs britannique, chinois et russe. Au moment où plusieurs pays, dont l’Algérie, craignent une deuxième vague de contamination avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver prochains, des scientifiques annoncent l’arrivée, enfin, d’un traitement qui permettra à l’humanité de retrouver une vie normale.

Selon des chercheurs anglais et chinois les premiers vaccins développés produisent une réponse immunitaire « encourageante » contre la Covid-19. Ces derniers pensent même pouvoir entamer incessamment la production après les essais cliniques concluants.

Sur des dizaines de candidats-vaccins, deux sont jugés concluants pour l’instant. Menée à Wuhan, ville chinoise où est apparu le nouveau virus à la fin de l’année 2019, une étude des chercheurs de plusieurs organismes du pays donne de bons résultats.

Selon eux, le vaccin testé a entraîné cette double réponse immunitaire contre le coronavirus chez la plupart des participants à l’essai clinique qui sont au nombre de 500 personnes. Des scientifiques britanniques de l’université d’Oxford annoncent, eux, que leurs vaccins a généré la production de deux types de réponses immunitaires, dans un essai clinique sur plus de 1.000 patients.

Pour les spécialistes, ce qui est encourageant est le fait qu’aucun des deux essais n’a enregistré d’effet indésirable grave. Les maux de tête, la fièvre, la fatigue et une douleur au point d’injection du vaccin ont été les effets secondaires les plus observés. Vingt-huit jours après l’injection du candidat-vaccin, plus de 90 % des participants à l’essai britannique présentaient des anticorps neutralisants dans le sang, environ 85 % dans l’essai chinois.

Les Russes s’apprêtent à lancer la production

Cependant, ces essais cliniques sont encore dans une phase préliminaire, et leur efficacité devra être établie dans un essai de phase 3, sur un nombre de participants plus important, avant d’envisager leur commercialisation à grande échelle.
Dans cette course au vaccin, la Russie semble avoir pris une avance. Selon des responsables du pays, le début de la production commerciale de son vaccin contre le virus mortel pourrait commencer dès le mois d’août prochain.

Selon le directeur général du Fonds d’investissement direct russe, Kirill Dmitriev, « la deuxième phase d’un essai clinique en trois étapes d’un vaccin contre le coronavirus devrait être achevée au début du mois prochain ».

« Cette deuxième étape qui évalue l’efficacité du traitement se terminera probablement le 3 août. La première étape ; qui a permis de tester l’innocuité du vaccin, a été un succès », assure-t-il.

Ce dernier annonce aussi le lancement de la troisième étape des tests de ce vaccin en Russie et dans d’autres pays, dont les émirats Arabe Unis, la Turquie et le Continent africain. Juste après l’accord des autorités sanitaires russe et celles des autres pays, précise-t-il.

Continue Reading
Advertisement
Comments