Politique

Attendus cette semaine en Algérie, des soignants franco-algériens viennent en aide au corps médical

Published

on

Plus d’une centaine de spécialistes de la santé franco-algériens feront le déplacement en Algérie pour prêter main forte à leurs confrères qui font face à une troisième vague meurtrière de la covid-19. L’arrivée du premier groupe est programmée pour le 7 août. Les dernières démarches sont en train d’être finalisées.

L’appel a été lancé à l’initiative du professeur Hicham Nessighaoui, spécialiste en gériatrie en France. Lancé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, l’invitation d’un séjour humanitaire d’une quinzaine de jours en Algérie a vite fait écho auprès de plusieurs spécialistes de la santé.

« Plusieurs spécialistes franco-algériens dont des médecins, des infirmiers, des pharmaciens, des biologistes, des réanimateurs et brancardiers ont répondu à l’appel. La liste compte plus de 150 spécialistes et les dernières démarchent se font finaliser », nous a déclaré l’initiateur, le Professeur Hicham Nessighaoui.

L’opération est coordonnée par l’Association Amitié Populaire Franco-Algérienne (AAPFA) qui a également lancé plusieurs appels aux dons au profit des établissements de santé en Algérie.

« Il y a beaucoup de volontaires, on espère que les autorités nous facilitent la tache vu l’urgence de la situation.
Notre association existe depuis 2014, elle est composée de personnel médical et paramédical et effectue des missions médicales et chirurgicales en Algérie. Donc on est habitué à effectuer des missions en Algérie
« , nous déclare la docteure en pharmacie, Nadia Boudour, trésorière de ladite association.

« Nous ne viendrons pas les mains vides »

Alors que les hôpitaux algériens sont asphyxiés par le manque d’oxygène, le professeur Hicham Nessighaoui nous informe que l’arrivée des volontaires sera accompagnée par un lot de matériel médical destiné à l’oxygénothérapie.

« Nous ne viendrons pas les mains vides. Notre association a lancé des cagnottes et des appels aux dons. Nous allons ramener avec nous un premier lot de matériel dont des concentrateurs. La collecte de dons se poursuit encore notamment pour l’achat de générateurs d’oxygène », nous a déclaré Hicham Nessighaoui.

Face à la progression du variant Delta et la troisième vague qui sévit en Algérie, les initiateurs de cette action nous précisent que les candidatures des volontaires continuent à être réceptionnées et les cagnottes à dons sont encore ouvertes pour l’acquisition davantage de matériels.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile