Suivez-nous

Monde

AstraZeneca: 7 décès à la suite de caillots sanguins au Royaume-Uni

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Sept personnes sont décédées au Royaume-Uni après avoir eu des caillots sanguins suite à leur vaccination par l’antidote développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford, rapporte l’AFP en citant un communiqué du régulateur britannique.

A travers un communiqué, transmis à l’AFP, l’agence du médicament britannique (MHRA) indique avoir reçu les signalements de 22 cas de thromboses veineuses cérébrales et de huit autres cas de thromboses associées à un déficit de plaquettes, sur un total de 18,1 millions de doses administrées. La même source affirme que son “examen approfondi sur ces signalement se poursuit”.

Pour rappel, le vaccin d’AstraZeneca a été suspendu par plusieurs pays européens en raison de probables “effets secondaires” dont des “caillots sanguins” mais le régulateur européen et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont tous les deux plaidé pour l’efficacité du vaccin, encourageant les pays à poursuivre son administration.

En Algérie, le Pr Ryad Mahiaoui, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, a affirmé qu’aucun cas de complication n’a été enregistré après l’utilisation du vaccin.

Rappelons par ailleurs que l’efficacité du vaccin dont le nom est devenu Vaxzevria a été revue à la baisse par ses développeurs. En effet, AstraZeneca a annoncé, jeudi 25 mars, que son vaccin contre le Covid-19 est efficace à 76% contre les cas symptomatiques et les formes graves  et non 79% comme annoncé le 22 mars.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR