Connect with us

Politique

Arrestations musclées à Oran

La répression était au rendez vous à Oran où une soixantaine de personnes ont été arrêtées par la police, lors d’une marche en faveur de l’élection présidentielle vite désavouée par un imposant rassemblement de citoyens hostiles au scrutin.

Achour Nait Tahar

Published

on

@DR/arrestations musclées à Oran

la répression s’abat sur les contestataires qui expriment leur rejet de l’élection présidentielle, prévue pour le 12 du mois prochain par les tenants du pouvoir, et qu’ils qualifient de “mascarade”. Après Annaba et Constantine, c’est au tour d’Oran de connaitre une vague d’arrestations de manifestants et citoyens qui se sont rassemblés dans la matinée de ce samedi 16 novembre, à la place d’Arme, au centre ville d’Oran, pour exprimer leur rejet de l’élection présidentielle imposée par les tenants du pouvoir.

A l’origine, une poignée de personnes était venue pour marcher en faveur de l’élection présidentielle à la place d’arme d’Oran, escortées par un important dispositif de sécurité. Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que des citoyens hostiles au scrutin se rassemblent et forment une impressionnante contre marche, scandant des slogans entonnés dans les marches du Hirak tels que : ” dégage Gaid Salah, had el aam makach l’vot (dégage gaid salah, cette année il n’y aura pas d’élection) “. La tension monte peu à peu, avant que la police n’intervienne et procède à l’arrestation d’une soixantaine de personnes, a alerté le comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page facebook.

Il convient de rappeler que la ville de Chlef est également touchée par la vague d’arrestations dans les rangs des manifestants et activistes du Hirak, au vu des 14 personnes arrêtées ce week end et qui devraient être présentées demain, dimanche 17 novembre, devant le procureur de la République, toujours selon les informations publiées par le CNLD sur les réseaux sociaux. ” Il s’agit de : Amar Ali, Khelil Youcef, Halimi Fayçal, Ali Mokrane, Fehas Mohamed, Hamouda Tayeb, Youcef Bouzina, Ghachi Yazid, Chachou Ali, Benyoucef Djilali Samet “, est-il écrit. A signaler qu’il manque les noms de 4 personnes, parmi les interpellés, qui ne sont toujours pas identifiées.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR