Catégories
Politique

Après la rupture des relations diplomatiques, Paris appelle l’Algérie et le Maroc au dialogue

La France a appelé ce mercredi 25 août l’Algérie et le Maroc au «dialogue» dans l’intérêt de la «stabilité» au Maghreb. Cet appel intervient après la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat.

Appelé à réagir sur la décision d’Alger lors d’un point de presse animé ce mercredi 25 août, le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères a déclaré que
« la France reste naturellement attachée à l’approfondissement des liens et au dialogue entre les pays de la région, pour en consolider la stabilité et la prospérité« .

Questionné également sur les répercussions que pourrait avoir cette décision sur la relation de la France avec les deux pays et son rôle dans la région, le diplomate a ajouté que «l’Algérie et le Maroc sont deux pays amis et deux partenaires essentiels de la France».

Pour rappel, l’Algérie a annoncé mardi la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc. L’annonce a été faite mardi après-midi par le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra qui a évoqué des “actes hostiles” de la part du Maroc.

Dans une première réaction, le Maroc a dit « regretter » cette décision “injustifiée” mais “attendue”, tout en rejetant “catégoriquement les prétextes fallacieux, voire absurdes”, qui “sous-tendent”.

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR