Politique

APN : Une initiative pour la formation d’une nouvelle “alliance présidentielle”

Published

on

Le chef du Rassemblement El-Hisn El-Matin, Yacine Merzougui, parmi les indépendants élus à l’APN, a annoncé hier, à l’issue d’une réunion avec les présidents de plusieurs autres partis et des députés indépendants, une initiative pour former une alliance au sein du parlement dans le but de soutenir et d‘”accélérer la mise en œuvre du programme du Président de la République”.

Sous la présidence de Yacine Marzouki, le parti El-Hisn El-Matin a annoncé hier lors d’un point de presse à Palm Beach, à Alger, le lancement d’une initiative qu’il est en train de mener “pour former une coalition de représentants libres et de représentants des partis politiques intéressés”.

Selon le parti, “cette initiative consiste à former un bloc parlementaire qui sera la première force politique en concurrence avec le Front de la Libération Nationale (FLN) qui a remporté 105 sièges aux législatives du 12 juin 2021″. Il ajoute que cette coalition “sera également une force efficace dans la voie du changement réel” et ce “en participant à la formation du gouvernement et en accélérant la mise en œuvre le programme du Président de la République”.

Pour le moment“, le chef du parti ne veut pas indiquer les noms des partis et les députés indépendants déjà intégrés dans cette initiative. Notons que le président du Front de La Bonne Gouvernance (FBG) et celui du parti de la Voix du Peuple ont pris part à la conférence de presse organisée après leur réunion.

Le chef d’El-Hisn El-Matin a affirmé que la vocation de son parti est“de dépasser le nombre des siège du FLN” au sein de la nouvelle Assemblé Populaire. À noter que le FLN, a remporté le plus de sièges au parlement à l’issue des dernières législatives avec 105 sièges.

Yacine Merzougui a également appelé, lors du même point de presse, le président Abdelamdjid Tebboune à désigner “un nouveau premier ministre le plutôt possible”, et ce, “pour le bien de l’Algérie” . Faute de majorité parlementaire, le président de la République doit choisir un nouveau Premier ministre ou bien la reconduction de l’actuel Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

Le parti d’El-Hisn El-Matin a obtenu au titre des dernières législatives 27 sièges, a déclaré Yacine Merzougui. Il vise avec cette initiative de rassembler les maximum de partis politiques ainsi que des députés indépendants avec “un minimum de consensus” pour “dépasser le FLN” dans le but de “soutenir le président de la République et son prochain premier ministre”.

Pour rappel, les élections législatives du 12 juin dernier ont été marquées par un taux d’abstention record qui a atteint les 77%.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile