Connect with us

Politique

Antar Douad: « la distribution des dons relève de la responsabilité du ministère de la Santé »

Published

on

L’Ambassadeur d’Algérie en France, Antar Douad, a répondu samedi aux critiques qui ont suivi la décision de centraliser les dons de la diaspora algérienne au niveau de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH). La distribution des dons « relève de la responsabilité du ministère de la Santé », a-t-il déclaré.

« Le ministère de la Santé est responsable de ces concentrateurs. Un individu ne peut pas décider d’envoyer 20 ou 30 concentrateurs vers une région bien précise », a-t-il déclaré au média Shihab Press.

« Moi personnellement je représente l’Algérie entière, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Je ne travaille pas pour une région précise. Les dons doivent être envoyés au ministère de la Santé et c’est à lui de diriger cette opération », a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter: « Si certaines personnes ont les moyens et veulent les acheter et les transporter par eux-mêmes pour des régions précises, qu’ils le fassent. L’Etat ne les empêche pas ».

Depuis l’arrivée de la troisième vague en Algérie, la communauté algérienne à l’étranger a témoigné de l’éclosion de plusieurs actions de solidarités en faveur des hôpitaux algériens. Des cagnottes ont été lancées en lignes pour l’acquisition de matériel notamment les concentrateurs d’oxygène en raison de la pénurie de cette matière médicale en Algérie.

Le 6 août dernier, l’Ambassade France en Algérie a informé que ces opérations sont désormais soumises à des conditions dont l’obtention d’une autorisation d’acheminement de dons. La représentation diplomatique de l’Algérie en France a également fait de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH) « seul et unique destinataire ».

Ces décisions ont suscité la colère de certains donateurs, estimant qu’il s’agit la d’une volonté de « bureaucratiser les opérations et de monopoliser les dons ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR