Connect with us

Campus

Année universitaire 2021-2022: les conditions d’accès à certaines spécialités révisées

Published

on

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique a fait état mardi de la révision des conditions d’accès à certaines spécialités pour les nouveaux bacheliers de la session de juin 2021.

À travers un circulaire le ministère de l’Enseignement Supérieur a informé qu’il a été procédé à « la signature d’une circulaire ministérielle définissant les modalités et opérations liées aux préinscriptions et à l’orientation des nouveaux bacheliers (BAC session juin 2021) vers les divers domaines de formation et spécialités, en sus de l’inscription finale au sein des établissements d’enseignement supérieur ».

Le département d’Abdelbaki Benziane a précisé que les notes obtenues dans les matières essentielles de chaque filière seront calculées, et ce, afin de « satisfaire les vœux des étudiants et de leurs parents ».

« Les conditions pédagogiques d’accès à certaines spécialités ont été revues, en calculant une moyenne pondérée, sous-tendant la moyenne du BAC et les notes des matières dites essentielles obtenues dans la filière », a indiqué le communiqué du ministère.

La moyenne d’admission en première année de Médecine, à titre d’exemple, « est calculée comme suit : moyenne du Bac x 2 + note des sciences de la nature et de la vie / 3 », explique-t-on dans le communiqué.

La même source souligne que le « nombre de choix a été maintenu à 6 au minimum et 10 au maximum ».

Test oral

Le ministère de l’Enseignement supérieur a également précisé que les nouveaux bacheliers souhaitant rejoindre les Écoles Normales Supérieures (ENS) devront passer par un test oral.

« L’admission aux Ecoles Normales Supérieures (ENS) est liée à un test oral en présentiel devant un jury, soit au sein de l’école choisie, soit dans un autre établissement universitaire », précise le communiqué du ministère.

L’accès au domaine des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) a lui aussi été soumis à une condition. Il est exigé aux nouveaux bacheliers de présenter « un certificat médical de bonne santé ».

Pour rappel, les épreuves du baccalauréat ont eu lieu du 20 au 24 juin dernier et un total de 731.723 candidats ont été concernés.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR