Suivez-nous

Société

Annaba: Le patron de la BRI arrêté en flagrant délit de corruption

Le patron de la brigade de recherches et d’investigations (BRI), relevant de la sureté de wilaya de Annaba a été arrêté mercredi soir en flagrant délit de corruption, rapporte le journal El Watan.

Kenza Ait Bachir

Publié

le

Le mis en cause âgé de 46 ans “eut été interpelé à sa sortie d’un magasin de parfums de luxe, sur le Cours de la révolution, par un groupe d’agents en uniforme et en civil, appartenant à la brigade criminelle de la même sureté”, indique la même source.

L’objet de la corruption “est une somme de 50000DA, un costume et une boite de confiserie (Chamia)contre une protection policière fictive. Les services de sécurité ont agi suite à une plainte déposée par un jeune résident à Annaba qui s’est présenté, il y a plusieurs jours, au nouveau procureur général de Annaba”, détaille le journal. Pris en flagrant délit, le commissaire “a tenté de résister face à ses collègues avant de céder et d’être logé à l’arrière d’un 4×4 de couleur blanche”

Société

Ce que l’on sait sur le crash de l’avion de chasse à Oum El Bouaghi

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© DR | Un avion de chasse Sukhoi 30 s'écrase à Oum El Bouaghi
© DR | Un avion de chasse Sukhoi 30 s'écrase à Oum El Bouaghi

Un avion militaire de type Sukhoi 30 s’est écrasé hier, lundi 27 janvier vers 22h00, dans une zone inhabitée de la wilaya d’Oum El-Bouaghi, à l’Est du pays, causant deux morts.

« Lors d’un vol d’entrainement nocturne programmé, le lundi 27 janvier 2020, et aux environs de 22 h 00, un avion militaire de type SU-30 à fait l’objet d’un crash dans un lieu inhabité situé près de Mechta Chimot à 16 kilomètres de la commune de Aïn Zitoun dans la Wilaya de Oum El Bouagui en 5ème Région Militaire, causant le décès du pilote et de son assistant », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Le site spécialisé Menadefense s’interroge ” pourquoi les deux pilotes n’ont pu s’éjecter du cockpit” tout en précisant que “c’est la première fois qu’un appareil de ce type s’écrase en Algérie“. Les secours sont immédiatement arrivés sur le lieu du drame pour constater le décès des deux occupants de l’appareil. C’est le troisième crash survenu dans la wilaya d’Oum El Bouaghi ces dix dernières années, après celui d’un Mig 29 et d’un Hercules C-130.

A l’issue de ce terrible accident, Monsieur le Général-Major Chanegriha Saïd, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim adresse ses sincères condoléances aux familles des deux victimes et a ordonné l’ouverture immédiate d’une enquête pour élucider les causes et les circonstances de l’accident.

De son coté le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a adressé ses condoléances, via un tweet, aux familles des deux pilotes, victimes du crash ainsi qu’a l’ensemble des membres de l’armée nationale populaire .

Lire la suite

Société

L’OMS déclare la menace du Coronavirus « élevée » à l’international

Avatar

Publié

le

© DR | Guangzhou (Chine) : citoyens portant des masques pour empêcher la propagation d'un coronavirus mortel.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme et a revu aujourd’hui son évaluation de la menace de propagation du virus qui frappe la Chine. Ayant classé le risque de cette pandémie en catégorie « modéré », l’OMS vient de le revoir pour le déclarer « élevé ».

Le bilan de l’épidémie de pneumonie virale (coronavirus) apparu à Wuhan en Chine est revu à la hausse par les autorités sanitaires de ce pays, malgré les mesures de prévention prises à travers le pays pour endiguer la propagation du virus.

81 morts et près de 2.700 personnes contaminées ont été recensées jusqu’à maintenant. Les autorités chinoises on révélé une augmentation du nombre de cas positifs à cette pneumonie virale qui « s’accélère » et place la Chine dans « une situation grave », selon le président chinois Xi Jinping qui s’exprimait lors d’une réunion samedi du comité permanent du Bureau politique du Parti communiste au pouvoir, rapporte l’APS.

Faisant partie de la famille des coronavirus (comme le Sras), le virus 2019-nCoV provoque des symptômes grippaux chez les personnes contaminées, pouvant aller jusqu’à des syndromes respiratoires sévères. Il s’est rapidement propagé en Chine depuis son apparition fin décembre, avant de se répandre jusqu’en Europe et aux Etats-Unis.

La Tunisie voisine, a recommandé aux voyageurs vers la Chine de se faire vacciner contre la grippe saisonnière et le pneumocoque, afin de prévenir toute propagation de ce virus, alors qu’à Dubaï, les voyageurs en provenance de Chine, sont soumis aux caméras thermiques à leur arrivée à l’aéroport.

En Asie, les autorités procèdent à des contrôles systématiques à l’arrivée des vols en provenance des zones à risques. La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a décrété, samedi, le niveau d’alerte sanitaire “maximal”.

A Macao, le nombre total de personnes contaminées dans cette région semi-autonome chinoise, a atteint cinq, alors que la Thaïlande qui a mis en place des détections thermiques obligatoires dans les aéroports,  en compte sept.

La Corée du Sud a signalé dimanche son troisième cas confirmé, tandis que les frontières en Corée du Nord ont été fermées aux touristes pour se protéger du coronavirus, selon une agence de voyage. En Inde, 10 personnes sont sous surveillance dans des hôpitaux publics pour vérifier une éventuelle contamination au nouveau coronavirus, tandis qu’un étudiant Népalais en Chine a été diagnostiqué comme infecté par le virus.

Les premiers cas en Europe ont été signalés en France qui envisage une évacuation par autocar de ses ressortissants, en lien avec les autorités chinoises, après la confirmation de trois cas hospitalisés vendredi.

Les Etats-Unis ont, de leur côté, confirmé dimanche, deux cas de virus, décidant l’évacuation de leur personnel diplomatique et d’autres ressortissants américains bloqués à Wuhan.

Par conséquent, au Canada, un premier cas “présumé” du nouveau coronavirus chinois a été détecté à Toronto chez un homme revenant de Chine, placé à l’isolement, et l’Australie a fait état samedi de quatre malades récemment rentrés de Chine.

Avec APS

Lire la suite

Politique

1,7 milliards de centimes de fausse monnaie saisie à Alger

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR l

Sept individus soupçonnés de falsification de monnaie ont été arrêtés par la brigade criminelle du pôle sud de la police judiciaire de la wilaya d’Alger. Une somme de 1,7 milliards de centimes falsifiés a été également saisie, indique un communiqué de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN).

“La brigade criminelle du pôle sud de la police judiciaire de la wilaya d’Alger a arrêté une bande de malfaiteurs activant au sein d’une organisation transfrontalière, spécialisée dans la falsification, contrefaçon et mise en circulation de fausse monnaie”, lit-on dans le communiqué.

L’opération a été lancée suite à la découverte par les éléments de la police d’une somme d’argent suspecte, déposée par un client dans une banque nationale. Après l’expertise menée par les services de la police scientifique et technique, il s’est avéré que les feuille de monnaie contrefaites portent le même numéro de série, falsifié à l’extérieur du territoire national.

L’enquête menée par les services de la Sureté nationale a abouti à l’identification des personnes impliquées dans cette affaire. Les malfaiteurs sont âgés entre 26 et 60 ans. Ils ont été interpellés dans différentes wilayas du pays, conclut le communiqué.

Lire la suite

Tendances