Connect with us

Economie

ANADE: le seuil des fonds propres pour les étudiants et chômeurs désormais fixé à 5%

Published

on

© DR | L’Agence Nationale de Soutien à l’emploi des Jeunes ANADE

Le seuil minimum des taux relatifs aux fonds propres mobilisés pour les étudiants et les jeunes chômeurs porteurs de projets a été réduit à 5% au lieu de 10% du taux du montant global de l’investissement quand ce dernier est inférieur ou égal à 10 millions de dinars, a annoncé l’Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat (ANADE).

En effet, comme stipulé par les articles 3 et 11 du décret exécutif n°03-290 du 6 septembre 2003 fixant les conditions et le niveau d’aide apportée aux jeunes, paru au 25e numéro du journal officiel, « les dispositions relatives aux taux des fonds propres mobilisés pour les étudiants et les jeunes porteurs de projets » a été fixé au seuil de « 5% du montant global de l’investissement », dans le cas où celui-ci est « inférieur ou égal à dix millions de dinars ».

Par ailleurs, conformément à l’article 11, « les dispositions relatives aux montants des prêts non rémunérés pour les étudiants porteurs d’idées et les jeunes chômeurs porteurs de projets, est fixé à 25% du montant global de l’investissement lorsque celui-ci est inférieur ou égal à dix millions de dinars ».

Pour rappel, l’ANADE anciennement appelée ANSEJ dépend désormais du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la micro-entreprise Nassim Diafat. Avant-cela, elle était mise sous la tutelle du ministère du Travail et de l’emploi.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR