Amara Benyounès devant le juge d’instruction près la Cour suprême

Le mouvement populaire algérien (MPA) ne s’aligne toujours pas sur la position de ses partenaires de l’Alliance présidentielle.

Crédit photo: DR | Amara Benyounes, président du MPA

Grand Angle (300x600)

L’ancien ministre du commerce, Amara Benyounès, comparait, ce jeudi 13 juin, pour être entendu par le magistrat instructeur de la Cour Suprême dans le cadre d’une enquête sur des affaires de corruption,, annonce la télévision nationale.

 

Amara Benyounès est entendu par le juge d’instruction près la Cour suprême dans des affaires concernant la dilapidation des deniers publics, d’abus de fonction et d’octroi d’indus privilèges.

Auparavant, l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal qui a comparu dans la matinée, devant le juge d’instruction près la Cour suprême à Alger, pour être entendu dans le cadre d’une enquête sur des affaires de corruption, a été placé en détention provisoire dans la prison d’El-Harrach.

Adsence Milieu article