Amar Ghoul placé en « détention provisoire » à la prison d’El Harrach

Crédit photo:DR. Amar Ghoul, ancien ministre des travaux publics

Grand Angle (300x600)

Le conseiller enquêteur près la Cour suprême a ordonné, ce jeudi 18 juillet, le placement « en détention provisoire » de l’ancien ministre des Travaux publics, Amar Ghoul dans le cadre de l’enquête relative à l’affaire de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, rapporte la chaine El Bilad.

 

Amar Ghoul, qui a renoncé à son immunité parlementaire afin de faire l’objet de poursuites de la part de la Cour suprême, a été auditionné, aujourd’hui, par le conseiller enquêteur près la Cour suprême dans plusieurs affaires de corruption, notamment celles liées aux hommes d’affaires Ali Haddad et Mahieddine Tahkout, indique la même source.

Par ailleurs, l’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh qui a comparu ce matin devant le juge enquêteur dans le cadre de l’affaire liée à l’homme d’affaires de Mahieddine Tahkout, a été placé sous contrôle judiciaire, selon l’ENTV.

Adsence Milieu article