Amar Ghoul devant la Cour suprême

Le président du parti TAJ, Amar Ghoul appelle officiellement à un 5ème mandat. Il réagit quelques minutes seulement après la convocation du corps électoral qui fixe la date de la tenue de la prochaine présidentielle et invite le président Bouteflika à briguer un nouveau mandat.

Crédit photo: DR | Le président du parti TAJ, Amar Ghoul

L’ancien ministre des Travaux publics, Amar Ghoul comparait, ce jeudi 18 juillet, devant le juge enquêteur près la Cour suprême, rapportent plusieurs sources médiatiques.

 

L’ancien ministre des Travaux publics, sera auditionné dans plusieurs affaires de corruption, notamment celles liées aux hommes d’affaires Ali Haddad et Mahieddine Tahkout.

Adsence Milieu article